Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

08 décembre 2006

85 - Pascal Sevran: dérapage ou inconscience?

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Vendredi 8 décembre 2006

"La bite des noirs est responsable de la famine en Afrique"
C'est par ces mots que l'animateur de service public Pascal Sevran crée l'évènement, relayés par France-Soir. Nous sommes en décembre 2006, comment peut-on ne pas réagir? Je vous laisse seuls juges en mettant à votre disposition la petite vidéo ci-dessous (5mn) qui présente "l'affaire" ainsi que la réaction de l'intéressé sur Europe 1.
Outre les conséquences judiciaires que de tels propos peuvent avoir, espérons le, que penser du message renvoyé au reste du monde par la France? Cette France qui devrait au contraire offrir en exemple sa diversité et toute la richesse liée à celle-ci, est encore à ce jour représentée, sur son média de service public, par ce personnage qui n'a plus rien à y faire. Etes-vous choqués? N'hésitez pas à le dire haut et fort.

Et dire que tout ce tapage va certainement lui permettre de vendre encore plus de bouquins...





Pascal Sevran et la bite des Noirs


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

24 Comments:

Anonymous ulyssen said...

salut !
je viens de lire ton texte que je trouve simplement revoltant !!! etant moi meme tunisien ( donc africain ) je trouve ses paroles horribles !!
ce qui a crée la faim en afrique c avant tout la pillage de ses ressources par des les pays colonisateurs apres par ses dirigeants et maintenant par des societes multinationnales !!
c totalement innadmissible que Mr sevran ne soit pas jugé pour ses paroles !
j'ai mes 4 oncles installés a paris ils sont tres bien integrés et j'y ai aussi pas mal d'amis !! et bah maintenant j'ai peur pour eux !! hier j'ai vu le doc d'envoyé special sur l'extreme droite neo nazi en russie et j'espere que la situation n'en arrive pas la en france !!
moi pour venir en france je doit aavoir un visa alor que je travaille et qe je suis tres bien dans mon pays ( l'ambassade peut refuser le visa et ne DONNNER AUCUNE JUSTIFICATION !! ) c totaleny innadmissible !!
donc voila mon sentiment et j'espere pour Mr sevran qu'il trouvera un meilleur moyen pour faire de la pub pour ses livres ...

08 décembre, 2006 15:17  
Blogger Titophe said...

Bonjour Ulyssen et bienvenue sur ce blog!
Pour la question des visas, je te recommande la lecture de cet ancien billet qui traite du sujet.
Tout comme toi, je ressents un sentiment de degout en decouvrant ce que certains se permetttent de dire...

08 décembre, 2006 15:21  
Anonymous Anonyme said...

Il est effrayant de voir à quel point les propos racistes se banalisent ces dernières années. Ils sont devenus un outil de promotion comme un autre et permettent de s'offrir à peu de frais la page de couverture des plus grands quotidiens. Quand je pense que ce guignol a été décoré de la légion d'honneur... Bravo pour votre blog et pour votre courage !
Ludion libre

08 décembre, 2006 15:44  
Blogger Titophe said...

Merci Ludion libre. Je pense neanmoins que voter est la meilleure des reactions car vous entrez dans le "paquet" de ceux que les politiques doivent seduire. Si les exclus de toute sorte s'exprimaient enfin dans les urnes, certains tabous deviendraient incontournables.

08 décembre, 2006 16:23  
Anonymous Anonyme said...

Voici une bonne contributtion de Mboa
http://www.100langue2bois.com/article-4816023.html

08 décembre, 2006 17:19  
Anonymous Isabelle said...

Titophe, j'ai quand même besoin de vous le dire: ce serait tellement agréable de lire parfois sur votre blog des encouragements, des applaudissements, autre chose que des accusations. Je sais que tout cela part d'une intention positive de votre part, mais bon, les excès ridicules de Pascal Sevran, honnêtement, on s'en tape (pardon pour l'expression, mais c'est vraiment ce qui me vient) et il n'en est pas à sa première sortie.
Oui, il y a des excès partout, des jugements, de la peur et de la haine; mais il y a aussi des gens, et même des blancs, qui tentent autre chose, qui agissent pour le rapprochement. Mère Térésa et Soeur Emmanuelle ne sont pas les seules, il y a aussi des laïques qui donnent, aiment, font du bien. Pourquoi ne pas en parler parfois?
Ne parler que de ce qui va mal me fait penser au media.
Bien sûr, il est nécessaire de rappeler parfois qu'il y a du chemin à parcourir, mais la mise en exergue systématique des plaies à mon sens les ravive plutôt que cela ne les cicatrise.
Une amie haïtienne faisait récemment un séjour chez moi et me disait combien il était important que les noirs sortent de la victimisation. Et je vous assure qu'elle en a vu des vertes et des pas mûres, tant en France qu'en Haïti où la plus grande partie de sa famille a été massacrée.
Je comprends votre indignation, et je la partage bien souvent. Et en même temps, il me semble qu'à trop appuyer sur les comportements racistes, on finit par enfoncer es noirs dans leur sentiments d'être victimes.
Si de l'autre côté du triangle de Karpmann se trouve le persécuteur, il y a aussi le sauveteur. Aucun de ces rôles ne fonctionne, ils ne font que tourner en rond.
Sachez-le, ce commentaire est un message de sympathie... j'ai bien trop de respect pour ce que vous essayez de faire. Mais je crains que le résultat obtenu aille à l'inverse de vos souhaits, en remontant les uns contre autres.
:-)
Isabelle

08 décembre, 2006 19:48  
Anonymous EMMA BENJI said...

Bon, il n' a pas nié...mais il n' a pas non plus dit qu'il avait vraiment dit ca...
Bon... s'il a vraiment dit ca , c'est vraiment de mauvais gout,e t je pense que la justice devrait vérifier ca et lui surtout devrait se justifier.
Bon, d'apres ce que j'ai compris, il essaye de promouvoir son livre grace à cette polémique...
affaire à suivre

08 décembre, 2006 23:55  
Blogger Titophe said...

Isabelle,
Je ne pense pas pousser à la victimisation, ni non plus transmettre systematiquement un message negatif. Les articles suivants sont justement, a mon sens, plutot positifs:
- Le leurre des differences
- Rancune et polemique
- Metisse!
- Enfin!
- Voyager sans armure
- La diversite, c'est quoi?
- La nuage bleu
- L'accueil tunisien
- Imagine
- Ils arriveront quand meme
- Ubuntu
- Indigenes, un catalyseur?

Je me refuse pourtant a ceder au tabou, c'est a dire a eviter tout sujet qui puisse susciter le malaise. Je ne cherche pas a victimiser, car victimiser s'accompagne forcement de culpabiliser. Je cherche a dire ce que certains s'etonnent (le mot est faible) de ne jamais entendre. Je cherche a secouer le cocotier afin qu'un silence assourdissant cesse, afin que l'hypocrisie et le cynisme ne soient plus les seuls moteurs de notre temps. Je cherche bien entendu la provocation, non pas pour opposer, mais pour initier la reflexion sur des bases objectives. Je suis un utopiste, mais je suis aussi un optimiste. Je crois en ce que je fais car je le fais avec amour, tout simplement.

Emma, oui, je suis d'accord pour que la justice ne laisse pas passer cela. Mais je pense que ce n'est pas suffisant. La justice (l'institution) ne peut que s'opposer a des actes ou des declarations contraires a la legalite. La justice (le concept) quant a elle doit permettre de changer les esprits afin que de telle pensees ne puissent plus atteindre les esprits. C'est une autre histoire.

09 décembre, 2006 15:17  
Blogger Gabriel Fouquet said...

Etant plutôt démocrate et pour la liberté d'expression (même celle d'un type aussi insignifiant que Pascal Sevran ou ce pauvre Osmany), je suis pour que les gens puissent dire, écrire,lire et penser ce qu'ils veulent. Sans que des gentils (oui forcément gentils hein) moralisateurs à la con viennent leur coller un procès au cul. Si le Cran et le Mrap n'ont rien d'autres à foutre que de s'occuper de Pascal Sevran, je suis pour leur dissolution. Bon je mentirai en disant que j'étais pas déjà pour leur dissolution avant. La police de la pensée non merci . Même avec les meilleures intentions du monde.

Ensuite je sais pas pourquoi, surement parce que je suis taquin mais je suis à peu près sur que les cons qui hurlent un an après la sortie du bouquin de Sevran (que comme eux je n'ai pas lu d'ailleurs) pour sa phrase relative au contrôle des naissances en Afrique sont les mêmes qui hurlaient quand le Pape refusait de se prononcer pour le port du préservatif ce qui était censé être un crime. Alors mes chers amis, je sais que ça fait du bien d'incarner partout tout le temps en n'importe quelle occasion les grandioses forces du Bien mais il va falloir être un peu cohérent.

Non aux Sections Sucrées.
Vive le CGB.

10 décembre, 2006 01:33  
Anonymous Nekky74 said...

je suis hautement dégouté...
comment un type qui a été un "ami" de François Mitterand peut il dire et ecrire de tels choses?
j'espere qu'il va se prendre une sacrée taule en ustice et qu'il sera privé d'antenne...

moi aussi, j'adore la démocratie, mais on est pas aux States, ici...

10 décembre, 2006 13:55  
Anonymous zebu32 said...

Evidemment que les propos de Sevran sont inacceptables, mais je déteste cet homme. Je l'ai toujours trouvé imbuvable. Aussi choquants que soient ses propos, ils ne m'étonnent pas de lui. Et en ce sens, je les "relativiserais" un peu (pardon, le terme est mal choisi, mais je n'en trouve pas d'autre). C'est un peu comme Le Pen accusant les Noirs, Arabes, etc de tous les maux. Dans sa bouche, c'est évident. Sevran est tellement con et prétentieux qu'il pourrait dire bien pire. Ce que j'aimerais savoir maintenant, c'est ce que va faire France 2. Puisque des Le Pen et Dieudonné ont peu droit de cité (et heureusement !), auront-il l'indécence de laisser Sevran à l'antenne ?

11 décembre, 2006 07:51  
Blogger Titophe said...

Nekky74, Zebu, tout comme vous j'espere que le service public saura diffuser un autre type de message.

11 décembre, 2006 08:36  
Anonymous zebu32 said...

Tout à l'heure, je pensais : comment Svran réagirait-il si quelqu'un disait qu'il faut castrer les homosexuels pour combattre le sida ??

11 décembre, 2006 11:42  
Anonymous Anonyme said...

Salut Titophe,

Titrer "Heil Sevran" est un non sens conceptuel. Pourquoi ? Parce que les nazis méprisaient les juifs, les noirs ... et les homosexuels et Sevran est un homosexuel. Peut être sort-il cela par une frustration quelconque ponctuelle dénuées de tout sens, toute réflexion ... Par pur provoque donc ... Ridicule, inutile, vain ... minable.

Ceci est donc un non-événement. Symptomatique de rien du tout.

a+

ps: pour aller plus loin, polémiquer sur le sujet prouverait alors un malaise, lui symptomatique d'une vérité cachée dans les propos de Sevran ... C'est l'erreur d'un blog comme le votre, ne traitant qu'un seul sujet, et donc n'abordant des questions graves (la surpopulation en Afrique) uniquement sous l'angle polémiste. C'est donc anti-constructif ... Ce que je veux dire c'est que l'affaire est tellement minable et insensée (c'est un homo !!!) qu'elle ne mérite aucun post sur aucun blog ... Mais que si vous en parlez et polémiquez c'est que vous avez a fortiori ENVIE d'en parler ...

11 décembre, 2006 12:27  
Blogger Titophe said...

Nathan, ce n'est pas moi qui ai titré "Heil Sevran", c'est France-Soir. Je me suis contenté de titrer "Pascal Sevran: Dérapage ou inconscience?"

Cet évènement est-il symptomatique d'une vérité plus grave? La réponse est oui. Oui, le score de Le Pen montre une progression à chaque scrutin, et cette progression est certainement due au ralliement de certaines personnes non pas à son parti, mais a certaines de ses thèses en les désacralisant. C'est la toute la mecanique perniscieuse qui amène la pensée commune à considérer les idées d'extrême droite comme finalement pas si idiotes et pas si infréquentables. N'oublions pas qu'Hitler a été élu.

Zebu, ce personnage n'en est pas a une contradiction prêt.

11 décembre, 2006 12:46  
Anonymous Anonyme said...

re bonjours titophe : tu fait bien de rappeler que hitler a ete elu et je viens de voir que lepen n'as
JAMAIS ete aussi populaire que ces jours si !! alors qu'est ce qu'on peut faire contre ca moi je ne pe pas grand chose n'etant pas francais mais vous vous l'etes !! alor pour la personne qui parle de victimisation vous diriez quoi si moi un arabe vous disait : voila moi j'en ai marre que l'etat d'israel profite du complexe europeen ( et surtout allmand ) de la 2 eme guerre mondiale pour justifier ses actes et ses massacres !!! maintenant fo faire quelques chose !!
je suis d'accord avec vous dans la mesure ou il ne faut pas rester les bras ballants en attandant de l'aide mais au contraire essayer d'aller de l'avant tous les arabes ne sont pas des racailles ! tout les juifs ne sont pas contre un etat palestinien tout les noirs ne sont pas des chaud lapins !!
voila j'espere que mon message et passé : victimisation non ! mais pas de langue de bois n'en plus !!!

14 décembre, 2006 16:02  
Blogger Titophe said...

Effectivement Ulyssen, il est parfois necessaire de ne pas tout laisser passer. Je ne suis pas pour autant un partisant de la victimisation systematique, qui ne mene nulle part, mais si le devoir de memoire est necessaire pour certains, c'est qu'il l'est pour tous. Sans distinction aucune et sans culpabilisation inutile. C'est certainement ce dernier point qui cloche...

14 décembre, 2006 16:25  
Anonymous Brigitte said...

Bonjour et merci pour votre passage chez moi.
Je voulais juste vous dire que ce qui me frappe dans vos propos, c'est le ton plein de retenue et de nuance que vous employez.
On sent le désir de dénoncer mais sans violence inutile, sans entrer dans la caricature facile.
On sent la volonté de désamorcer le côté passionnel que peut rapidement prendre un thème tel que celui que vous avez choisi pour tendre vers une analyse à la fois objective mais humaine.
Bravo et bonne continuation à vous !

15 décembre, 2006 22:15  
Blogger Titophe said...

Merci Brigitte, et a tres bientot je l'espere!

16 décembre, 2006 09:13  
Anonymous ZAÏMA said...

12.2006

DECEVANT ; RACISTE ; HAINEUX et très horribles de NON compassion envers le peuple "noirs", dits "de couleur" !!!!!

HAINEUX FURENT SES PROPOS !!!!!!!!

25 décembre, 2006 00:07  
Blogger Youplaboum said...

Effectivement, c'est affligeant.

À vrai dire je ne suis qu'à demi étonné. Et je crois même que beaucoup de gens pensent la même chose que lui dans son milieu. Ils ne le disent simplement pas... ou pas tout le temps. Je ne donne pas tellement d'importance à cet acte (il s 'agit en effet d'un acte réfléchi).

Pour ma part je préfère rejeter en bloc le racisme pour ce qui est des épiphénomènes, et faire un travail de fond sur les mentalités pour en stopper la diffusion. Mais il est nécessaire de diffuser ce genre de choses pour qu'elles ne passent pas inaperçues !!

J'ai fait un travail universitaire là-dessus (étude de contenu sur le journal le plus vendu des années 50 : "le Chasseur français"), que j'ai mis en ligne Raciste la France ? . Il m'a permis de comprendre beaucoup de choses.

À bientôt.

27 décembre, 2006 22:56  
Blogger Youplaboum said...

Toutes mes confuses... Petit problème. Vous pouvez retrouver l'article cité précédemment sur Raciste la France ? .

Ciao

27 décembre, 2006 23:06  
Anonymous Anonyme said...

A celui qui trouve inadmissible qu'en qualité d'Algérien il lui faille un visa pour s'installer en France , visa que les services consulaires peuvent lui refuser...

je voudrais dire à ce monsieur que je trouve très étrange de sa part de croire qu'il ait des droits à s'implanter en France.
Nous sommes chez nous cher monsieur, et nous décidons qui nous pouvons accueillir.

D'autre part le gouvernement français a bien raison de freiner la distribution des visas pour lutter contre l'immigration illégale en provenance du Maghreb, véritable fléau pour notre économie et pour la cohésion sociale. Tout le monde sait que les visas touristiques se convertissent en séjour prolongé et les touristes s'incrustent ...
pour ensuite devenir une charge intolérable pour les contribuables.

En conclusion, vous n'êtes pas les bienvenus. Et je le répète, vous n'avez aucun droit d'aucune sorte. On peut même revenir rétroactivement sur certaines conditions d'acquisition illégale de la nationalité française, compte tenu du nombre très important de dossiers de demande de naturalisation trafiqués, avec de fausses pièces d'état civil.

Les services de l'état civil sont en train d'étudier la mise en place d'une mission de contrôle chargée de réexaminer toutes les anciennes demandes de naturalisation.

15 août, 2011 23:30  
Anonymous Anonyme said...

salut.
Je suis tombée par hasard sur votre blog et je dois dire que le message posté par ulyssen m'a énervée.
Toujours pareil, il faut culpabiliser les occidentaux (pillage de l'Afrique, esclavage etc) pour tenter maladroitement de cacher que l'Afrique est à la traîne dans tous les domaines parcequ'elle est inapte à se remettre en cause.

15 août, 2011 23:34  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home