Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

06 janvier 2006

18 - Métisse!

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

Vendredi 6 janvier 2006

Une note un peu plus légère aujourd’hui.

Pour Noël, ma fille cadette a reçu le dernier disque de Yannick Noah dont le titre phare est la chanson “Métis”. Hier soir, lors du cérémonial du coucher (5mn de masque aérosol pour son asthme, brosse a dents, suivi de la traditionnelle petite histoire, bref 20mn au minimum, tous les papas connaissent cela) elle a absolument voulu commencer par me faire écouter cette chanson qu’elle connaît déjà par cœur a force de la passer en boucle.
En la regardant chanter par-dessus la voix de Yannick “♪Je suis métisse, mélange de couleurs, […]♪” je n’ai pu m’empêcher de constater son réel plaisir a faire siennes les paroles de cette chanson. Car effectivement, elle a la une justification évidente à se l’approprier, ma petite métisse chérie.

Les métisses sont appelés les “ni-blancs ni-noirs” au Cameroun ou nombre d’expressions ainsi imagées jalonnent le langage (*). Cette dernière illustre très bien le difficile positionnement identitaire des métis qui sont pris entre deux blocs que nos armures ont créés. Ils sont souvent “noirs” en Europe et “blancs” en Afrique, c'est-à-dire qu’on ne les considère chez eux nulle part.

Aussi, je voulais par ce petit billet remercier Yannick Noah car par ses paroles légères il donne soudain une identité a celles et ceux qui sont le fruit de l’amour simple. Je ne résiste pas à terminer ce billet en donnant la version intégrale des paroles de la chanson.





♪[Choeurs]:
Je suis métis, un mélange de couleurs oh oh
Oh métis, je viens d'ici et d'ailleurs


[Yannick Noah]:
Marcher pieds-nus dans la ville, en sandales dans la jungle
Tu sais le mélange est facile, il suffit d'être simple
Je suis une éclipse, une rencontre insolite,
Je suis fier d'être métis, j'ai la chance de choisir

[Choeurs]:
Je suis métis, un mélange de couleurs oh oh
Oh métis, qui viens d'ici et d'ailleurs
Je suis métis, un mélange de couleurs oh oh
Oh métis, je viens d'ici et d'ailleurs oh oh

[Yannick Noah]:
Si parfois je me perds au milieu des deux rives
Si j'ai besoin de repères, mes racines me guident
Un sentiment basique, un élan, une chance
Une si belle mosaïque et dans mon coeur ça danse

[Disiz]:
Je suis la preuve vivante que tous les humains sont les mêmes
Je suis l'enfant d'Adam et Eve
Je suis un rêve comme Ismaël en Israël
Renie ta haine et fais sourire les anges
Mélange le Gange et la Tamise
Métis des Indes et du Brésil
On est métis comme Sade, Bob Marley
Tu peux te marrer ou bien te barrer
On peut en parler
Multicolores, anti-connards et tous mes colocataires
Caracolent en tête pour des idées
D'un monde plus métissé

[Choeurs]:
Métis, un mélange de couleurs oh oh
Oh métis, qui vient d'ici et d'ailleurs oh oh
Je suis métis, un mélange de couleurs oh oh
Oh métis, qui viens d'ici et d'ailleurs oh oh

[Y]: Je suis métis
[D]: Deux êtres différents qui se mélangent et ne font qu'un
[Y]: Je suis métis
[D]: Deux cultures, deux passés qui se rassemblent et ne font qu'un
[Y]: Je suis métis
[D]: Deux façons de penser qui se rassemblent pour ne faire qu'un
[Y]: Je suis métis
[D]: Pas besoin de voyager pour dire que je viens de loin

[Choeurs]:
Na na na na na na na na na oh oh
Na na na na na na na na na oh oh
Métis
Na na na na na na na na na oh oh
Oh métis na na na na na na na na na oh oh
Je suis métis, un mélange de couleurs oh oh
Oh métis, qui viens d'ici et d'ailleurs oh oh
Je suis métis, un mélange de couleurs oh oh
Oh métis, qui viens d'ici et d'ailleurs oh oh
Je suis métis, un mélange de couleurs oh oh
Oh métis, qui viens d'ici et d'ailleurs oh oh


(*)On peut citer :
- Les longs crayons = les étudiants
- Les cochons grattés = les blancs
- Ca fait depuis depuis = il y a longtemps
- Les mange mille = les policiers (1000 FCFA = 1.5 €)



Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

22 Comments:

Anonymous Isabelle said...

Mes premiers billets où j'évoquais Y.Noah faisaient en fait référence à cette chanson, que j'adore (ma fille m'a offert le disque pour Noël!!!). Transformer ce qui pourrait être vécu comme un "handicap" en richesse, fait partie de son grand talent.

Au florilège des expressions, celle des vietnamiens à notre sujet: les longs nez!

06 janvier, 2006 09:35  
Anonymous Isabelle said...

pour écouter la chanson, je ne sais pas. Il faudrait demander à Stef....

06 janvier, 2006 09:37  
Anonymous Shakti said...

Superbe chanson!!!
Je cherche un poème que j'avais écrit sur tous les enfants du monde!
Te le mets en lien dès que je le trouve.
ça me fait du bien d'entendre un papa parler de son enfant ainsi!
Je viens de rajouter un post sur mon blog.....
Bonne journée et à bientôt!

06 janvier, 2006 10:11  
Anonymous Anonyme said...

J'adore Yannick et il est clair qu'il ouvre une superbe porte à tous les métis du monde!!
J'ai été mariée à un métis (fils d'un noir américain 1944, et d'une normande de Rouen)
Je sais les doutes, les humiliations, l'injustice, la haine, la bêtise...
Je te souhaite plein d'amour, de respect, de bonheur!
Domi de Poussière d'étoiles

11 janvier, 2006 18:01  
Blogger Titophe said...

Merci Domi pour ton gentil message! Ma proposition d'echange de liens tient toujours!

12 janvier, 2006 09:56  
Anonymous ZAÏMA said...

01.2007

"Métisse" est un mot siplaisant...

Moi : ZAÏMA "Une métisse dans l'âme" (marocaine d'origine et "French" sur mes papiers.....)

Et ! Et ! Et !!!!

13 janvier, 2007 19:48  
Anonymous Anonyme said...

J'ai bien aimé cette chanson même si en réalité Yannick Noah est une personnalité qui m'est quelque peu indifférente. Je me rappelle surtout l'émotion de mon père devant la finale Rolland-Garros suivi en direct et son bonheur éprouvé lors de la victoire.

Il est vrai qu'en tant que métisse, on est souvent vu comme noir en Europe et blanc en Afrique mais je dois dire que cela à aussi beaucoup d'avantages puisqu'étant relativement beaux (allons soyons modestes!) nous avons aussi beaucoup de succès.
Pour ma part, mes parents m'ont toujours appris qu'il nous faudrait toujours nous battre pour nous faire accepter que ce soit d'un côté comme de l'autre; aussi on est préparé à ce genre d'événements lorsqu'ils surviennent.
Par contre je considère que j'ai eu une chance énorme d'avoir été élevée en Côte d'Ivoire car j'ai ainsi pu être imprégnée plus facilement de mon identité africaine (les cultures européenne et nord-américaine dominant le monde via les médias on y a forcément un jour accès).

Aujourd'hui il m'est difficile de me définir comme Française ou Ivoirienne, j'aspire à être les 2, je prends ce qui me convient dans ma double culture et je rejette le reste.
Si je devais renoncer à une de mes nationalités, je me sentirai amputée car ce ne serait plus moi.

Isabelle.

25 janvier, 2007 13:52  
Blogger Titophe said...

Bienheureuse Isabelle, vous vivez votre métissage d'une facon idéale, apparemment. Ce n'est pas tout à fait le cas de mes filles pour plusieurs raisons, l'une étant que le Cameroun ne reconnait pas la double nationalité. L'autre bien entendu, est que le protectionnisme en ce qui concerne l'ouverture de nos frontières aux familles lointaines est une profonde injustice, comme je le raconte dans ce billet.

Amicalement
Titophe

25 janvier, 2007 14:09  
Anonymous Anonyme said...

Ca fait plaisir de voir métis(sse) et parents d'enfants métis sur ce blog, les métis ont un potentiel énorme qui ne demande qu'à être exploité, cf. le nouveau blog sur les métis célèbres :
http://apologiedumetissage.blogspot.com

Merci pour ton blog titophe :-)

08 février, 2007 12:47  
Blogger Titophe said...

Bonjour cher anonyme, je pense que tu es le createur du blog Les métis célèbres. Bonne initiative!

08 février, 2007 13:07  
Anonymous Anonyme said...

Lundi 26 Février 2007

Bonjour à vous tous,

"Racisme et Histoire : Le Tabou" ; c'est un thème qui m'importe, "normal" penserez-vous, car étant une fille/femme d'origine Marocaine, origine, dont je suis très fière... rien que mon prénom qui est : ZAÏMA.... est très significative de mon
origine !!.......

Celà explique le fait que je soit intéressée par ce
sujet !! Car étant
d'origine .... Cependant, grâce à Dieu, je n'ai jamais été victime de racisme !! (Encore heureux, je me permet de rajoutter !!)

Je suis devenue un peu haineuse, depuis !!!! Moi qui était très "peace and love" (Pisse, / peace / mais pas sur moi !!!
ah ah ah !!!!!!!)

Raison : mon HANDICAP MOTEUR, et légèrement facial....
("Le rêve" quoi !!)


Bien à vous, et, bonne continuation dans votre combat, dès lors ou celà importe, à nous qui ne font que constater !!


ZAÏMA

26 février, 2007 16:14  
Anonymous lolo said...

heureusement que nous sommes plus que le mélange de nos deux parents, plus que la couleur de notre peau
je découvre ce site je reviendrai

16 mai, 2007 11:44  
Blogger Titophe said...

Bonjour Lolo et bienvenue!
Oh! oui, bien entendu, notre couleur de peau ne nous definit en aucune facon, et nous sommes avant tous nous-même avant d'appartenir à telle ou telle communauté. Heureusement!

A bientot j'espère, il y a quand même des billets plus recents ( voir le Sommaire)

16 mai, 2007 13:15  
Anonymous Jikke said...

merci pour ce blog. Je suis enceinte d'un métis et ce chanson de Yannick Noah m'a beaucoup aidé pour voir les choses positives d'etre metis. Quand j'etais chez mon mari au Cameroun j'avais deja vu le clip sur la tele et ca m'avais beaucoup impressionné. Mon bébé dans le ventre aime aussi deja ce chanson. Il commence à bien bouger quand moi j'ecoute.

(excuse moi pour mon Francais, ce n'est pas ma langue maternelle)

19 mai, 2007 07:45  
Blogger Titophe said...

Bonjour Jikke, et bienvenue! J'espère te recevoir encore souvent. Je te souhaite tout le bonheur du monde, la naissance d'un enfant est un début prometteur!

21 mai, 2007 09:02  
Anonymous Anonyme said...

en tant que métisse, au teint plutôt clair, donc à l'apparence "ambigüe", cette chanson m'apporte enfin une identité propre, je ne suis plus "ni noir ni blancj" mais METISSE merci Y Noah!

10 juillet, 2007 12:51  
Blogger Titophe said...

Bonjour "anonyme" métisse. Qui es-tu?

10 juillet, 2007 13:01  
Anonymous Anonyme said...

va sur g-metisse skyblog.com

16 août, 2007 00:26  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour,

Personnellement je suis un métis de basque et de réunionnaise (noire), marié à une arménienne.
On peut dire que, juste pour faire un peu d'humour(l'arme n°1 de tous les métis), je suis issu de "peuples qui ont beaucoup souffert".
En attendant, appelez-moi Iker, ce qui n'est déjà pas banal comme prénom, je porte un nom basque à couper au couteau, je joue au xare(sport basque) je chante en créole réunionnais quand je vais chez mes grands-parent maternels et je passe mes vacances devant un verre de raki (alcool arménien) chez les parents de mon épouse...si ça c'est pas du métissage.

L'essentiel est à l'intérieur et de se sentir bien partout.

A+

05 novembre, 2008 14:06  
Blogger Titophe said...

Salut Iker, et bienvenue!

06 novembre, 2008 09:25  
Blogger nicolas said...

salut,
je suis mulâtre de père africain et de mère française et blanche. Depuis l'élection d'Obama, j'ai franchement l'impression que les gens me regardent d'une manière étrange. J'habite pourtant Marseille, ville multiraciale par excellence. Les gens semblent étonnés en me voyant, j'attire les regards. Certains sont symphatiques, d'autres moins.
Heureusement, les jolies filles semblent m'apprécier, même si j'ai un physique banal de métis. Hier, une voiture s'est carrément arrêter à ma hauteur et ils se sont tous mis à me regarder. Je ne suis pas une nana, merde!
C'est un peu pénible, même si je ne suis pas parano.
je voudrai savoir si d'autres métis ressentent, en cette pèriode, la même chose que moi. please,répondez moi.

14 novembre, 2008 12:44  
Blogger Titophe said...

Bonjour Nicolas, et bienvenue!
Je ne suis pas métis, mais mes filles le sont. Il est vrai qu'elles sont souvent interpellées par des passants qui leur disent qu'elles sont belles, mais elles le prennent plutot bien.

14 novembre, 2008 13:06  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home