Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

28 janvier 2009

177 - Chut... (C'est ca le Progrès!)

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Mercredi 28 janvier 2009

On pourrait penser que plus le temps avance, plus la société se libère de ses vieux démons. Les tabous d'hier, imposés par un archaïsme dépassé, seraient maintenant des sujets ouvertement abordés, discutés et développés?

IL N'EN EST RIEN. Rapporter des propos entendus dans la rue, des propos de Monsieur ou Madame Tout-le-monde, si ceux-ci ne sont pas politiquement correct, c'est défendu!!!



C'est en tous les cas la position de la rédaction du Progrès de Lyon (Vous vous souvenez de Robert Hersant dont le groupe racheta ce journal?), quotidien le plus lu avec le Dauphiné dans notre région Rhone-Alpes. Mais que ne peut-on dire aujourd'hui, me direz vous? On ne peut écrire publiquement ce qui s'entend quotidiennement: des propos racistes. "C'est irresponsable, voyons!!"

Je vous laisse consulter l'article de Lyon Libé narrant la mésaventure de la journaliste naïve du Progrès (qui porte de plus en plus mal son nom) qui croyait, la pauvre, qu'un article d'information pouvait rapporter ce qui se dit vraiment... Quelle conne! me direz-vous...

Voici l'article intitulé "Une journaliste avertie pour avoir rapporté des propos racistes".

Et ce blog vous paraît parano? Ben voyons...



Titophe


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

23 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Cher Titophe,

Vous ne nous eclairez pas sur ce point : selon vous, pourquoi cet article a ete tres mal percu?

28 janvier, 2009 12:48  
Blogger Titophe said...

Mal percu par qui?

28 janvier, 2009 12:55  
Anonymous Anonyme said...

Par ceux qui s'en sont plaint (c'est marque dans l'article que vous avez cite).

28 janvier, 2009 13:12  
Blogger Titophe said...

OK, je comprends. Pourquoi? Mais voyons, parce-que l'organisation en question tient à préserver sa réputation d'honorabilité, tout simplement...

28 janvier, 2009 13:25  
Anonymous Anonyme said...

Cher Titophe,

Vous etes sur le chemin de la verite.

Je resume un peu la situation :

Il est faux de pretendre que la denonciation du racisme soit tabou en France. Au contraire. Souvenez-vous :

* Les supporters du PSG tous decrits comme etant des racistes, le supporter Julien condamne a mort, a juste titre selon tous les medias, pour motif de racisme,

* Le tole qu'ont provoque dernierement les actes de profonation de cimetieres juifs, la porte de la mosquee en feu,

* De la mediatisation a outrance d'associassions tels que SOS Racisme, la LDH, le CRAN, etc...

Non Titophe, ce racisme n'est pas tabou, il est au contraire tres montre.

Ce qui est tabou en revanche, ce sont les schemas de racismes autres que le conventionel : nul racisme ne saurait exister s'il n'est pas imputable a un blanc bien franchouillard.

Quelques examples :

* L'article que vous citez. Tres clairement, le CRIF ne supporte pas que la presse puisse laisser penser qu'un certains nombre de juifs soient racistes.

* Les actes judeophobe et islamophobes depuis Gazza. Relisez bien les commentaires des ministres et du president : on n'y trouve pas une seule fois le mot "racisme".

* Autre fait divers : 2 groupes se sont affrontes samedi dernier. Un groupe de skinhead, un groupe de maghrebins. Le journaliste s'est empresse de souligner de caractere raciste de l'affaire (le mot racisme est d'ailleurs dans le titre de l'article).
Or, apres enquete des gendarmes, il s'avere que la veille, les skinheads avaient ete agresses les premiers et que la 2eme agression n'etait qu'une revanche de la 1ere.
Dans ce cas de figure, personne ne s'est offusque de l'abus du terme "racisme" impute aux skinhead, parce que selon les schemas conventionels du racisme, les skinheads sont racistes par definition.
Voici les 2 articles (et admirez la pirouette du journaliste):
http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/238590/Encore_des_violences_racistes
http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/239314/Rixe_entre_deux_bandes_rivales

* Il y a quelques temps, je vous ai mis en lien (sous l'article consacre a Gaston Kelman) une agression perpetree par des maghrebins a l'encontre d'un noir. En depit du caractere clairement raciste de l'acte, le journaliste n'a jamais utilise le terme de racisme. Pourquoi? Parce que les agresseurs sont par definition des victimes du racisme, et avouer leur racisme contredirait le schema conventionel selon lequel les blancs sont racistes envers tout le monde, et les autres sont racistes envers les blancs en reaction.


Donc vous voyez Titophe, sans trop m'etendre sur le sujet, vous avez raison sur un point : il y a des tabous, qui sont engendres par certaines formes de racismes.

28 janvier, 2009 13:57  
Blogger Titophe said...

Je pense plutot que ce qui est tabou, c'est de déterrer le racisme latent qui peuple les esprits du plus grand nombre. Les violences, les actes clairement racistes tombent sous le coup de la loi et ne sont pas tabous, c'est certain. Peu de gens se reconnaissent dans les auteurs de tels actes. Mais dès que l'on touche aux pensés ou aux paroles, alors le risque d'identification est trop grand, et le malaise d'une majorité de lecteurs met à risque les performances commerciales du média intrépide. C'est donc bien un tabou sous la forme d'une auto-censure.

Pour ce qui concerne le racisme anti-blancs qui vous pose tant de problèmes, voici ce que j'en pense

28 janvier, 2009 14:30  
Anonymous Anonyme said...

Mais ou ai-je parle d'un racisme anti-blanc dans mon commentaire precedent ??!!

Vous n'avez rien compris a ce que j'ai ecrit ! J'ai dit que seul le racisme imputable aux blancs etait (a juste titre) denonce. Les autres formes de racismes etaient passees sous silence.

J'ai cite des affaires ou des actes (pas des paroles) racistes avaient ete clairement etablis, mais comme ils n'etaient pas perpetres par des blancs, personne n'en denoncait le racisme.

Et enfin, j'ai dit que la figure conventionnelle du racisme colportee par tous les medias etait celle-ci : blancs racistes / minorites victimes.

Mais enfin! Pourquoi me parlez-vous de racisme anti-blanc ? Ou en ai-je fait mention ? J'ai parle du racisme de minorites a l'encontre d'autres minorites, jamais d'un racisme anti-blanc.

28 janvier, 2009 14:43  
Blogger Titophe said...

Hmm.. OK, j'aurais donc mal compris vos propos. Dans le cas des rejets intercommunautaires, j'ai aussi essayé de traiter de ce problème, comme par exemple dans cet article.

28 janvier, 2009 14:52  
Anonymous Anonyme said...

mais non anonyme, le racisme anti blanc est un non sens, le rejet des majorités sur les minorités... donc, spécifiquement, il n'existe pas.

ce que tient à démontrer titophe, c'est que le "lobby" empêcherait que l'on parle de racisme s'il est le fait de juifs, de blancs etc... mais à mon avis, il est à contre sens de ce que dit l'article, et même, le sens de cette intervention, le crif, bien maladroit comme d'habitude, cherchant certainement à servir les intérêts communautaires et ne pas ternir les relations judeo-muzz.

de toutes les façons, rien ne pourra le faire varier d'un iota, cher anonyme, relisez bien les liens qu'il donne de ses propres articles, vous verrez qu'il se prend les pieds dans le tapis, mais comme toujours, adopte la posture du juste... c'est fernand raynaud qui disait:

"j'peux pas ête bête, j'suis douanier"

et bien titophe, c'est le douanier de l'antiracisme.

28 janvier, 2009 15:50  
Anonymous Bab said...

Le racisme est répandu au sein de tous les peuples, sans exception.

C'est une lutte de longue haleine et une éducation qui doit se faire aussi par l'exemple, que de l'extraire des esprits. Certains luttent contre, et d'autres luttent uniquement contre le racisme dont eux sont victimes, en oubliant tous les autres exclus pour cause d'origine, couleur de peau ou religion.

Il n'est pas de bon ton de dire qu'un Noir puisse être raciste, ni qu'un Juif le soit, étant donné que tous deux sont des victimes du racisme. Donc, ils sont censés comprendre et ne pas reproduire cette attitude de rejet.

Mais cela c'est ce dont nous rêvons. Hélas, ce n'est pas la réalité. Nous savons tous que les Juifs Ashkenaz ont parfois quelques difficultés à accepter les Juifs Séfarades, que certains Noirs antillais acceptent mal les Africains (ce sont deux exemples mais il y en a d'autres), et qu'ils peuvent se retrouver tous ensemble pour détester les Arabes ou les Gitans.

Et vice versa bien entendu.
Alors ?
La mésaventure de la journaliste lyonnaise démontre deux choses : la liberté de la presse est bien mise à mal et le pouvoir comme les groupes de pression de toutes sortes tentent de dicter une vision dualiste et manichéenne du monde. Simplification à outrance et désinformation.

Ce qui n'aide pas à s'interroger et se remettre en cause, c'est certain.

29 janvier, 2009 19:48  
Anonymous Anonyme said...

Ah merci Bab et anonyme !

Vous etes le seul, Titophe, a ne pas comprendre.

C'est pourtant tellement evident.

Personne ne doute de l'universalite du racisme et tout le monde s'accorde a dire qu'il faut tous les combattre.

Il est pourtant si evident que dans les faits, des qu'un act raciste ne correspond pas au schema conventionel (le votre Titophe) : blanc racistes / minorites victimes, la presse ne le condamne pas, ou alors avec 1000 precautions.

Les journalistes prennent nettement moins de precautions quand il s'agit de denoncer le racisme immaginaire de skinhead.

Avez vous lu mes liens?

30 janvier, 2009 09:42  
Blogger Bab said...

Anonyme, quand vous parlez de "racisme imaginaire" des skinheads, permettez-moi de douter. Les skinheads ont tous au moins une chose en commun : la détestation de ce qui est différent et/ou plus faible (étrangers, sans-abri, handicapés, Noirs, Asiatiques, etc.). Ils prônent la loi du plus fort. Leur racisme n'a rien d'imaginaire, il est brutalement affiché et subi par ceux qui n'entrent pas dans leur schéma d'acceptabilité. Ceux qui ont reçu leurs coups - s'ils en ont réchappé - peuvent en parler !


Titophe, je suis d'accord avec toi lorsque tu dis : "dès que l'on touche aux pensés ou aux paroles, alors le risque d'identification est trop grand, et le malaise d'une majorité de lecteurs met à risque les performances commerciales du média intrépide. C'est donc bien un tabou sous la forme d'une auto-censure."

La presse préfère relater ce qui est caricatural et qui fera l'unanimité des lecteurs, mais amener le public à s'interroger et à se remettre en question, c'est rare. Surtout dans un quotidien.

30 janvier, 2009 11:59  
Blogger Titophe said...

Bab tu as tout compris. Nous sommes dans la société du consensus et surtout pas dans celle du questionnement. Les journaux aujourd'hui n'informent pas des lecteurs, ils répondent aux besoins de leurs clients.

30 janvier, 2009 12:03  
Anonymous Anonyme said...

Bab,

Avez-vous au moins lu les articles de presse que j'ai poste?

Je vous les remets :

http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/238590/Encore_des_violences_racistes
http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/239314/Rixe_entre_deux_bandes_rivales

Je ne parlais pas des skinhead en general, mais des skinhead de cette affaire en particulier.

Par ailleurs, les skinheads ne sont pas historiquement racistes, au contraire, ce sont des anarchistes d'extreme gauche. Ce sont meme eux qui ont importe le reggae en europe.

30 janvier, 2009 13:19  
Blogger Bab said...

J'ignore de quand date cet article de l'Aisne NOuvelle, mais le lien ne fonctionne plus.

30 janvier, 2009 19:09  
Anonymous Anonyme said...

Bizarre.

Les articles datent du 20 janvier 2009 et le lien marche depuis chez moi.

Il faut le copier / coller dans l'adresse.

Voila.

31 janvier, 2009 18:06  
Blogger Gladys said...

Coucou Titophe,

Je te fais juste un coucou. Comment va la vie et la famille ?

J'ai décidé de commencer une nouvelle aventure de bloggeuse. Avec un thème, les réseaux sociaux (déformation professionnelle).

A très vite,

Gladys

18 février, 2009 21:05  
Blogger Titophe said...

Quel plaisir Gladys de te retrouver! J'espère que tu reviendras plus souvent. J'irai faire un tour chez toi (ou du moins là ou je suis un visiteur autorisé ;-) bientot.

19 février, 2009 18:02  
Anonymous Anonyme said...

Cher Titophe,

Voila une video qui vous montrera que les tabous ne sont pas ceux qu'on croit.

Attention, bien qu'il n'y ait pas d'images, on y apprend des choses horribles.

http://www.dailymotion.com/video/x8ijau_de-beketch-la-verite-sur-lesclavage_news

28 février, 2009 18:59  
Blogger Gladys said...

Tu ne postes plus ?

26 mars, 2009 20:16  
Blogger Titophe said...

Salut Gladys,

En ce moment, je travaille environ 14h par jour, et je n'ai pas le temps materiel de blogger. De plus, je suis en deplacement 50% du temps. J'espere que cette periode "chaude" va bientot se calmer afin de pouvoir reprendre ces pauses de meditation bloggesques qui me manquent de plus en plus. Mais pour l'instant, c'est impossible.

27 mars, 2009 06:39  
Anonymous jocelyncharles said...

Nous attendons vos prochainas articles avec impatience. En attendant, travailler bien et, si vous en avez la possibilité, reposez vous également.

Bius bald.

30 mars, 2009 16:44  
Blogger Titophe said...

salut Jocelyn

Ca risque de durer encore pas mal de temps. Par exemple aujourd'hui, je suis a BoBlingen (a cote de Stuttgart) avec aucune chance d'etre dispo avant 21h00 ce soir...

31 mars, 2009 13:53  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home