Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

20 janvier 2009

176 – De Gaza à Washington, l’attente

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Mardi 20 janvier 2009

J’ai été plusieurs fois interpellé, ici et ailleurs, pour ne pas traiter de la guerre sur la bande de Gaza, et du sort de ces milliers d’enfants, femmes et hommes, pris dans l’étau immonde de la guerre et de la folie humaine.

Je suis resté sur la réserve, c’est vrai. Je pense que cette folie meurtrière n’est pas directement liée au racisme inspirant la thématique de ce blog, qui encore une fois n’est pas un espace dédié à l’actualité politique lorsqu’elle est hors contexte. C’est à contrario un lieu de réflexion thématique et je ne me sens pas très à l’aise pour parler de la géopolitique au Moyen-Orient.

Ceci ne signifie pas pour autant que je reste indifférent au drame humain qui est devenu l’injuste quotidien de millions de familles. Mais cette guerre est d’abord et avant tout le signe que les religions divisent avant de rassembler, que les certitudes qu’elles prônent et assènent à coup d’obus et de bombes mènent à tout sauf à la paix. L’histoire de l’humanité est une succession de massacres et de guerres menés au nom de dieux aux patronymes divers, mais avec de communes œillères.

Ce blog est celui du doute et du questionnement, certainement pas celui du prosélytisme dogmatique qui refuse l’ouverture à l’autre. Imposer ses croyances et ses valeurs, refuser d’entendre ou de voir celles des autres, c’est ce qui a contribué à faire du monde cette mosaïque explosive.

Aujourd’hui, 20 janvier 2009, un pays vit un moment historique. Ce pays, les Etats-Unis, symbolise tout un pan de l’Occident et son acharnement à imposer au reste du monde son modèle de société. Ce moment historique est une opportunité donnée à l’Occident de changer enfin d’image. Cette opportunité est une attente immense pour des milliards d’individus peuplant notre planète. Il est malheureusement probable que cette attente soit surdimensionnée. Néanmoins, elle est bien réelle et a pour fondement un désir de paix, un ras-le-bol de l’incohérence et du chao actuels.

Alors espérons nous aussi que les artisans du chao seront noyés, non pas par un super Obama qui ne peut pas grand-chose tout seul, mais par l’addition de tous ces espoirs et de toutes ces attentes dont le symbole incarné par un homme pourrait être l’élément déclencheur. Espérons qu’une prise de conscience simultanée et spontanée, qu’un désir de paix universel, puissent succéder à ce jour si spécial ou s’élève celui qui incarne la dignité d'une partie de l’humanité jusqu'ici dominée et humiliée

Obama ne peut vraisemblablement pas grand-chose pour les enfants de Gaza, mais ceux qui vivent là-bas peuvent peut-être arrêter leur folie en s’interrogeant sur le symbole du moment. Alors oui, les enfants de Gaza ont raison d’espérer.



Titophe


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

Libellés : , , , , ,

9 Comments:

Anonymous BiBi said...

Cher Blogonaute,
BiBi découvre ton site...
Pour inaugurer la grande chose d'avoir un Président noir aux States, BiBi a apporté son très humble soutien à l'Amérique des Droits Civiques en rappelant dans son article " Obama, Cassius Clay et Tommie Smith" le chemin parcouru depuis 44 ans.
BiBi ne se fait aucune illusion : si le Monde change ( un Président noir aux commandes aux USA), il sait que les Forces qui l'ont propulsé au Pouvoir sont toujours les banquiers et le très grand Patronat
A bibientôt

21 janvier, 2009 10:48  
Blogger Titophe said...

Bienvenue Bibi! Ton blog, très décalé, a l'air bigrement intéressant. Il faudra que je fasse une petite visite plus poussée dès que j'aurai un moment.

21 janvier, 2009 11:08  
Anonymous Bab said...

Oui, les religions ne font que diviser au lieu de réunir. Qui prétend détenir la vérité ne cherche qu'à verrouiller les consciences et l'esprit critique.

23 janvier, 2009 15:11  
Blogger Titophe said...

Bonjour Bab. J'aime bien ta citation!

23 janvier, 2009 15:25  
Anonymous ogmhallal said...

ils attendent aussi les bons office de banania au darfour, à cuba, et dans plein d'autres endroits...

"yes we can" qui disait... ben au boulot...

les incantations ne suffiront peut être pas devant la folie des hommes, quelle que soient leurs couleurs...

26 janvier, 2009 20:30  
Anonymous Isabelle said...

les religions divisent, certes. Mais je ne crois pas qu'en l'occurrence il s'agisse vraiment d'une guerre de religion, mais plutôt de territoire, comme au bon vieux temps multi millénaire de nos anciennes tribus...et c'est aussi une guerre de religion, essentiellement d'un point de vue musulman, encore que, cette affrontement ne soit pas que juif/musulman mais arabes (et donc pas seulement musulman)/juifs, ce qui nous renvoie directement à la double identité israélite et israélienne: celle d'une religion et d'un peuple. Tout ça pour dire que ce conflit me semble bien plus compliqué...
:-)

16 février, 2009 10:04  
Blogger Titophe said...

Bonjour Isabelle

Desolé pour le retard, mais je n'ai pas une minute à moi ces dernières semaines.
Oui, ce conflit est compliqué, mais si, il s'agit bien d'un conflit ayant les religions comme racines. Ces territoires ont été confisqués au nom d'une religion. Encore une fois, la complexité est apparue à postériori, mais l'origine est assez simple.

18 février, 2009 13:20  
Anonymous Anonyme said...

Obama est toujours votre idole ? ;-)

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=4453

"L'année dernière environ 110 000 étrangers qui avaient commis des délits ont été expulsés. Mais maintenant, avec le plan annoncé par l'administration Obama au début du mois, ces chiffres vont beaucoup augmenter. Avec les nouvelles procédures, entre un et deux millions d'immigrants ayant un casier vont être expulsés en quelques années, faisant de cette version plus que réelle du film Con Air un marché en pleine expansion."

"Les prisonniers ont les chevilles enchaînées au point qu'ils doivent faire des tout petits pas pour ne tomber et leurs mains sont aussi enchaînées à la ceinture si bien qu'ils ne peuvent pas se gratter le visage" "Certains se mettent à crier ou à fermer les yeux au décollage car ils n'ont jamais pris l'avion de leur vie"

28 mai, 2009 14:43  
Anonymous LOUANCHI said...

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

02 mars, 2013 09:07  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home