Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

23 mars 2006

35 - Ignorance

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

Jeudi 23 mars 2006

Quel est le rôle de l’ignorance dans le racisme ? Y a t il un lien entre ignorance et préjugé ?

L’homme déteste l’incertitude qui naît de la prise de conscience d’une certaine forme d’ignorance. Alors, pour combler ce manque, il se bâtit des préjugés qui forment un rempart face au doute.
Plus on étudie, plus on prend conscience de son ignorance. J’ai souvent remarqué qu’en apprenant, on perd beaucoup plus de savoir qu’on n’en acquiert. Qu’est-ce à dire ? Tout simplement, on prend conscience que ce que l’on croyait savoir n’était qu’une illusion. Le fait d’apprendre quelque chose de nouveau révèle soudain l’aspect illusoire du savoir préconçu.

Pourquoi n’en serait-il pas de même dans le domaine des préjugés ? En ayant une vision préconçue du monde, en le considérant comme morcelé en fonction de tel ou tel critère sensé nous classifier, nous les êtres humains, ne sommes-nous pas dans le domaine de l’illusion ? Finalement, quel phénomène révélateur pourrait amener une prise de conscience ?

J’ai entendu il y a peu qu’une étude montre qu’un tiers des Français se considèrent comme racistes. Le phénomène en question, quel qu’il soit, doit être dans le domaine de la communication de masse !

Finalement, le pire n’est pas l’ignorance, c’est l’ignorance de notre propre ignorance.

Et si l'humilité devenait le meilleur rempart contre le racisme?

Denis Diderot: "On est dédommagé de la perte de son innocence par celle de ses préjugés" (*)


(*) Encore une fois, pioché dans les ressources inépuisables de Zebu


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

34 Comments:

Blogger gladysdit said...

Je suis d'accord avec toi sur le raisonnement, puisque qui n'a jamais entendu cette phrase :"Mais lui c'est différent, je le connais... Il n'est pas comme les autres". Comme si un groupe d'individu devait porter les mêmes "gênes" génèrant qualités et défauts. Comme si nous étions tous les mêmes. Tous les musulmans ne sont oas des Ben Laden et les africains de Fofana. Comme tous les noirs ne sont pas des Martin Luther King et les français des Pierre et Marie Curie.

Mais la peur génère tout comme l'ignorance des filtres qui empêchent une bonne lecture de la réalité. Le problème des ignorants est une véritable question, mais que fait-on de ceux qui sont raciste en toute conscience? Quel est le mécanisme alors?

23 mars, 2006 08:54  
Blogger gladysdit said...

je viens de trouver ce lien J'ai pas eu le temps de fouiller, mais tu me diras

23 mars, 2006 08:59  
Blogger Titophe said...

Je ne pense pas que l'on puisse etre raciste en toute conscience. C'est plus subtil que cela. Certains refusent d'accepter leur propre ignorance et se refugient dans le racisme ou dans d'autres schemas pour se proteger contre ce qu'ils ne supportent pas: Eux.

23 mars, 2006 09:12  
Blogger Titophe said...

Merci Gladys pour le lien!

23 mars, 2006 09:15  
Anonymous Isabelle said...

cf mon post de ce matin... :-)

23 mars, 2006 10:21  
Blogger gladysdit said...

J'ai lu le post d'Isabelle, je le commente ici (pas très logique), mais passons... Si 30% des Français se disent racistes, je pense qu'il faut relativiser ces chiffres. Je ne sais pas de quand date l'étude, mais il faut rappeler que le contexte politique et social devait plus ou moins être le suivant : fin d'émeute des banlieues, revendication concernant l'abrogation de la "loi de la honte", politiciens de droite n'hésitant pas à tirer à boulet rouge sur l'étranger et une partie de l'opinion et des politiques n'hésitant pas à glorifier le passé colonialiste Français... bref, certain on peut-être répondu dans l'exaspération ou on est peut-être tombé sur un mauvais pannel!!!!

23 mars, 2006 12:14  
Anonymous Zebu32 said...

Je pensais précisément au manque d'humilité en terminant ton post, et bing, voilà que tu as utilisé le mot. Comme quoi... Je pense que c'est le pb essentiel en plus des préjugés. A moins qu'on ne soit dans un cercle vicieux. Pour abandonner ses préjugés, il faut d'abord admettre qu'on s'est trompé. Et pour beaucoup de gens, plus on viellit, plus c'est difficile. "Je n'ai plus 20 ans, je sais ce que je dis". Ben oui. Ou plutôt ben non. En vieillissant, beaucoup s'éloignent des réalités. Pire, beaucoup ne voient plus la société qu'à travers la lucarne du JT. Alors si un Arabe a brûlé une voiture à Torcy, tous les Arabes de France sont des casseurs. Bien sûr ! L'amalgame est tellement facile ! Mais peut-être que je m'égare.
En conclusion : allons vers les autres, apprenons à les connaître, sachons reconnaître nos erreurs, oublions les on-dit et les clichés.

24 mars, 2006 06:21  
Blogger Titophe said...

Bonjour Zebu

Oui, se connaitre est certainement une porte de sortie, si ce n'est la porte. Mais c'est compliqué quand on y reflechit bien. Je pense actuellement a la suite de ce billet qui essayera de decortiquer ce qui se cache derriere cette notion.

24 mars, 2006 07:00  
Anonymous Isabelle said...

se connaître, n'est-ce pas une porte d'entrée plutôt qu'une porte de sortie??? ;-)

25 mars, 2006 21:31  
Anonymous carpofolo said...

l'humilité, c'est le perron de la lucidité.

je suis d'accord avec toi!;))

26 mars, 2006 01:52  
Anonymous Zebu32 said...

D'accord avec Isabelle, ou alors j'ai mal compris ton comment, Titophe. Pour moi, se connaître est le début de tout, pas une fin en soi.

26 mars, 2006 06:42  
Anonymous EMMA BENJI said...

Ca veut dire quoi etre raciste?
Je viens de me poser la question!!!
Petite anecdote, en allant chez la tante de mon père, mon neveu a vu un jeune homme de couleur noire.
En rentrant sa mère lui a demané ou il etait allé avec son papy (mon neveu a 4 ans). il a dit "je suis allé chez la soeur de papy".
Ma soeur lui a demandé apres, "y avait qui chez la soeur de papy?".
Il a répondu "y avait son fils, Mohamed Ali"
Et elle, ne connaissant pas Mohamed Ali qui n'est pas son fils, lui a demandé "il est comment Mohamed Ali?", il a répondu, en souriant "il est noir"...
Donc mon neveu ne s'est pas posé de questions, il a juste constaté la couleur de peau sans aucune autre idée ou image...
Et la conclusion c'est que certaines personnes deviennent racistes en grandissant... a cause de quoi, je ne sais. je vais y réfléchir!

26 mars, 2006 23:33  
Anonymous Alarc'h said...

Bonjour,

Dites-moi, je vous pose la question ici car je ne vois pas sur votre blog comment vous contacter en privé : je vous vois commenter sur le blog de Joël Monpère, peut-être de Charles Legrand, et je me demade ce qui vous pousse à sembler cautionner ces entreprises de démolition bien huilées de la pensée de gauche ? Je n'ose croire que vous n'y avez pas décelé la manoeuvre de dénigrement systématique qu'ils représentent... Ce sont des provocateurs d'extrême droite, brillants dans leur genre, pourquoi et dans quels buts feingnez-vous de tomber dans leur piège ? Cela m'intrigue beaucoup.

Je sais bien que bêtises et naïveté sont bien souvent un apanage des gens de gauche, mais vous me semblez valoir mieux plus que ça... est-ce juste pour tenter, par tous les moyens, d'élargir votre tribune ? Il s'agit d'une réelle question, votre réponse m'intéresse.

27 mars, 2006 06:06  
Blogger Titophe said...

A Isabelle & Zebu
Oui, bien sur! C'est une facon de parler. Quand on sort de quelque part, c'est que l'on rentre ailleurs ;-)
Sortir du racisme signifie forcement rentrer dans un etat d'esprit plus humain, c'est simplement ce que je voulais dire. D'ailleurs, Carpofolo a bien utilisé le mot de "perron" qui symbolise a la fois l'entree et la sortie, c'est a dire un passage.

A Emma
Oui, le racisme est un acquis, ce n'est pas innée. A cause de quoi? J'ai essayé de l'expliquer mais je ne pretends certainement pas avoir toute l'explication. Il n'y a jamais une seule cause, c'est un ensemble complexe que j'appelle l'Armure mais que l'on peut analyser de facon tres differente a mon avis.

A Alarc'h
Et bien, quel procès d'intention! Heureusement que j'ai la liberté de visiter les blogs que je veux et d'y intervenir a ma guise! L'auto-censure serait la "porte d'entrée" de l'exclusion ;-)
D'ailleurs, si vous lisez mes commentaires chez Joel Monpere, vous constaterez que je ne cautionne rien du tout, mais plutot que j'exprime certaines critiques.

Est-il d'extreme-droite ou d'extreme-gauche? Peu importe, il est extremiste et dialoguer avec ces gens est certainement plus productif que de les ignorer. Mais cautionner, ca non!

27 mars, 2006 08:30  
Blogger NICOLAS said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

27 mars, 2006 16:28  
Blogger NICOLAS said...

Je cite:
"Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire ou sa population blanche a pratiqué l'esclavagisme, le colonialisme en les justifiant par un racisme institutionnel."

1Il n'y a que quelques familles de bordeaux et de Nantes qui ce sont enrichie grâce à l'esclavage et en aucun cas l'ensemble de la population blanche. Ce sont en majorité des africains qui ont vendu d'autres africains.

2 Pourquoi donc le Français blanc moyen d'aujourd’hui devrait il se repentir de quoi que ce soit vis a vis de la population noir (ou autres d'ailleurs), pour des actes dont il n'est aucunement coupable puisqu'il ont été perpétré par une infime minorité de leurs ancêtres, car comme l'esclavage la colonisation n'a profité qu'a un petit nombre d'homme d'affaire et politique, je me refuse totalement à payer pour eux.

27 mars, 2006 16:52  
Blogger Titophe said...

A Nicolas
1/ Notre developpement industriel a fortement profité des periodes coloniales et esclavagistes. Je dirais meme que cela n'est pas terminé. Il n'empeche, ce commerce et ce regime n'ont ete possible que grace a l'acceptation d'une majorite de notre population. Cette acceptation a ete obtenue en entretenant et en alimentant un racisme que je qualifie d'institutionnel.
2/ Bien entendu, voir pour cela un vieux billet que j'ai ecrit l'an passé.

27 mars, 2006 17:08  
Anonymous Isabelle said...

Nicolas, je crois que tant que l'on pense que c'est l'autre et pas soi, on entretient la division.Nous avons tous une part responsabilité dans ce qui s'est passé, y compris les Africains eux-mêmes, c'est vrai. Mais n'occultons pas la nôtre, hier et aujourd'hui.

27 mars, 2006 17:17  
Anonymous Alarc'h said...

Oh ce n'était nullement un procès d'intention... juste une curiosité ! Votre sérieux au milieu de cette pantalonnade me semblait juste totalement surréaliste.

En aucun cas je ne voudrais empêcher qui que ce soit de commenter où que ce soit ! ;-)

27 mars, 2006 22:33  
Anonymous Archange Gabriel said...

Bonsoir,

J'ai vu aussi (avec étonnement)que vous commentiez avec sérieux sur le blog de Joel Monpère. N'aviez vous pas remarqué que ce blog était parodique?
Dans le même genre je vous recommande celui de Charles Legrand. Notamment ses poèmes/odes à la mixité/immigration.
Tant de candeur de votre part me surprend.
J'en viens à me demander si votre blog n'est pas de la même veine avec plus de finesse.
Cette posibilité m'amuse.

Cordialement.

28 mars, 2006 01:48  
Blogger Titophe said...

A Alarc'h et archange: Dois-je mettre le mot humilité en gras?

28 mars, 2006 13:53  
Anonymous archange gabriel said...

Titophe,
ne le prenez pas mal.
Plutot que humilité essayez donc recul ou humour.
La pratique de l'humour/dérision est salvatrice, même quand on se retrouve un instant "dindon de la farce",elle permet justement de prendre un peu de recul.

Je vous taquine mais j'aime bien votre blog, je vous lis régulièrement depuis 2 mois, même si souvent je suis en désaccord avec certaines choses (j'ai parfois l'impression amusée de lire le blog de Charles Legrand).

Cordialement.

28 mars, 2006 15:07  
Blogger Titophe said...

Quelle farce? C'est votre droit de voir les choses comme cela.

En ce qui concerne humour et recul, j'ai ma propre autonomie. Ce blog est avant tout sincere, c'est tout.

28 mars, 2006 16:03  
Anonymous archange gabriel said...

La farce ça pourrait être ce blog de Joel Monpere que dans votre humanisme sincère et parfois naif vous avez pris au sérieux alors qu'il n'est que parodique.
C'est tout, je ne cherche pas la polémique mais comme vous nous conseilliez l'humilité..
Je ne remets pas en doute votre sincérité. Comme je vous l'ai dit je lis votre blog depuis quelques temps.
Etant tombé sur le blog de Joel Monpere j'ai été surpris d'y trouvé votre signature et un instant j'ai imaginé (dans mon esprit torturé)la possibilité que le votre soit un fake (sur le net on ne peut être sur de rien,les apparences y sont plus trompeuses que n'importe où ailleurs,je réflechissais sur ma propre crédulité en fait).
Rien de bien méchant.

28 mars, 2006 17:11  
Blogger Titophe said...

Qu'est-ce qui vous dit qu'il n'est pas sincere? Ma femme a bossé en milieu psychiatrique suffisament longtemps pour savoir qu'il ne serait pas le seul a croire a ses delires!

28 mars, 2006 17:14  
Anonymous Alarc'h said...

Pour ce qui est de Monpère et Legrand la farce ne semble pas faire de doute... En plus un archange vient vous l'annoncer... quel honneur ! :-)

Merci en tout cas de vos réponses, je vous laisse à l'autonomie de votre recul humoristique.

Cordialement.

28 mars, 2006 17:15  
Anonymous Alarc'h said...

Ah mon dieu, vous aussi penchez pour le cas psychiatrique ? Le problème de la sincérité est grave, car elle n'excuse rien ! Sinon, il suffirait de penser qu'un Staline était sincère, qu'il croyait en ses délires pour qu'il n'y ait rien à y redire ? Pour ma part cette proposition me fait un peu froid dans le dos.

Excusez ces messages en série mais il semble que l'activité soit grande en ce moment dans vos commentaires.

28 mars, 2006 17:18  
Anonymous Isabelle said...

1/ Je trouve Mr Monpère iconoclaste, provoc et drôle...
2/ Comprendre n'est pas excuser. Oui, Staline, Hitler, Mao ont perpétré des horreurs,qui, vues de leur point de vue, étaient justifiées. Cela n'excuse rien. Explique tout au plus.

29 mars, 2006 00:09  
Blogger Titophe said...

Bref, pour mettre un point final a cette discussion quelque peu decalée, je dirai que peu importe les intentions reelles de Joel Monpere. Ce qui m'interpelle, c'est l'impact de ses propos sur ses lecteurs potentiels, naifs ou pas.
En ce qui me concerne, je reste sur ma ligne directrice, qui est de briser des tabous sans tomber dans le ridicule. Ce blog est et restera un lieu d'echanges sur un sujet volontairement ciblé, le racisme.
Bien d'autres sujets peuvent alimenter des discussions, le canular etant l'un d'eux, mais ce n'est pas le lieu adequat. Merci!

29 mars, 2006 08:06  
Blogger NICOLAS said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

30 mars, 2006 13:42  
Blogger NICOLAS said...

"Notre développement industriel a fortement profité des périodes coloniales et esclavagistes. Je dirais même que cela n'est pas terminé."
Si le développement industriel n'avait eu à compté que sur les colonies il ne seraient pas allé bien loin, encore une fois ce n'est que l'élite au pouvoir qui en à profité de la colonisation qui est une aventure purement étatiste.

"Il n'empêche, ce commerce et ce régime n'ont été possible que grâce a l'acceptation d'une majorité de notre population. Cette acceptation a été obtenue en entretenant et en alimentant un racisme que je qualifie d'institutionnel."
Prendre la population blanche de l'époque (comme d'aujourd’hui)comme une entité est absurde car permis les blancs il y avait des dominants (minoritaire) et des dominé(la majorité) comme dans toutes sociétés. Le pouvoir est toujours conservé par une élites minoritaires qui ne représentent pas l'ensemble de la population, et c'est bien l'élite minoritaire de l'époque qui est responsable de la colonisation, la français moyen lui avait bien d'autre chat à fouetter que la colonisation, ces pays était loin, il n'en n'était que peu et bien sur mal informé, et surtout on ne lui de mandé pas son avis sur la question. La colonisation n'a strictement rien à apporter à l'immense majorité des français, alors qu'on arrête de me parler de l'homme blanc en, tant qu'immuable entité ou du peuple français tout entier rangé derrière la cause c'est absurde.
Juste un dernier mots par rapport à l'esclavagisme, il n’est pas et n’a jamais été la chasse gardé des blancs, mais le mode de production de toute l'antiquité. Un mode de production encore en vigueur il y a peu en Afrique et dans le monde arabe. Esclavagisme auquel la civilisation des blancs fut la première à mettre un terme au moment de la révolution française.

"Nicolas, je crois que tant que l'on pense que c'est l'autre et pas soi, on entretient la division. Nous avons tous une part responsabilité dans ce qui s'est passé, y compris les Africains eux-mêmes, c'est vrai. Mais n'occultons pas la nôtre, hier et aujourd'hui."

Non, seuls les défenseurs du colonialisme d’hier comme d’aujourd’hui sont à blâmer, il est parfaitement ridicule de faire porter la responsabilité des ancêtres sur le dos des descendants jugés indirectement responsables des crimes de leur aînés parce qu’ils ont eu le malheur de naître blancs et occidentaux. Il n’y a pas de dette de l’Occident vis-à-vis des victimes du colonialisme, seuls des hommes impliqués dans l’action colonialiste via la participation directe aux conquêtes ou indirectement par l’agitation d’idées sont responsables de ce passé regrettable.

30 mars, 2006 14:16  
Blogger Titophe said...

Nicolas: essayez de lire cette page que j'ai trouvee. Qui sait? Elle pourrait peut etre reussir ce que j'ai echoué a faire: vous convaincre!

31 mars, 2006 15:20  
Anonymous archange gabriel said...

Titophe,

Vous êtes sur que vous n'étiez pas convaincu avant de lire cette page dont vous donnez le lien?

01 avril, 2006 00:25  
Blogger Titophe said...

A archange gabriel:

Oui, bien entendu, mais bon, qui sait? Il y a sur cette page quelques informations qui peuvent etre de nature à faire au moins reflechir, si ce n'est de convaincre!

01 avril, 2006 09:50  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home