Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

11 juin 2007

114 - Allan Bleck

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Lundi 11 juin 2007

J’ai reçu ce week-end un message fort gentil d’Allan Bleck, lecteur furtif de ce blog, et chanteur de son état. Curieux, j’ai voulu mieux connaître ce passant de la blogosphère qui a pris le temps de semer un petit caillou sur son chemin de troubadour. Une de ses chansons a sa place sur ce blog : « Si la mémoire te fait défaut ». J’espère que vous pourrez en profiter en utilisant le lien ci-dessous. Autrement, rendez-vous sur le site d’Allan, ses chansons sont en téléchargement gratuit.

♪Si la mémoire te fait défaut♪

Si la mémoire te fait défaut (Allan Bleck)

Si la mémoire te fait défaut,
Si tu n’ te souviens déjà plus,
Alors regarde dans mon dos
Tous les coups que j’ai reçus.
Souviens toi je suis le nègre.
Celui la même qu’on a vendu.
Celui la devenu si maigre.
Celui la même qu’on a pendu,
Sous les yeux de sa tribu.

Si la mémoire te fait défaut,
Si tu ne te souviens de rien.
Alors regarde dans mon dos
La trace de morsure des chiens.
Souviens donc toi je suis le juif.
Qu’on a déporté un matin.
Pour faire du feu pour faire du suif.
Celui la même mort de faim,
Sur le cadavre de qui l’on pisse.

Si ta mémoire te fait défaut,
Si tu n’te souviens plus du tout.
Alors regarde dans mon dos,
Je suis brûlé un peu partout.
Souviens toi je suis vietnamien.
J’habitais prés de Diên Biên Phu.
De mon village ne reste rien.
J’avais huit ans mais tu t’en fou,
T’avais massacré tous les miens.

Si ta mémoire te fait défaut,
Si tous tes souvenirs s’enfuient.
Alors regarde dans mon dos,
Je porte le destin des harkis.
Souviens toi je suis le bougnoule.
Qu’on a jeté dans un ghetto.
Le vieil arabe que l’on refoule.
Qu’on chasse du pied comme un cabot,
En le traitant de sale bicot.

Si ta mémoire te fait défaut,
Si tu prétends ne plus savoir.
Alors regarde dans ton dos,
Tu as semé le désespoir.
Regarde-moi, je suis d’ici,
Sans travail et sans logement.
Moi je suis né dans ce pays.
Mais tous mes frères ne sont pas blancs.
Non tous mes frères ne sont pas blancs.
Non tous mes frères ne sont pas blancs.





Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

5 Comments:

Anonymous zebu32 said...

J'adore ! I s'rait-i pas un peu breton, ce Allan ? Il a des intonations de Gilles servat, je trouve, et parfois de Brel. En tout cas, le texte est très beau et très juste. Je file de ce pas sur son site. Merci pour cette belle découverte !

12 juin, 2007 18:39  
Blogger Titophe said...

Salut Zébu. En ayant écouté d'autres morceaux de l'album, je lui trouve aussi quelques airs de Jean Ferrat.

13 juin, 2007 07:30  
Anonymous zebu32 said...

C'est pas faux... J'ai écrit à Allan Beck qui m'a répondu : il a l'air super sympa. Ajoutés à des textes et des musiques magnifiques, voilà un homme qui vaut le détour ! Merci encore de l'avoir présenté sur ton blog.

14 juin, 2007 05:25  
Blogger Ben said...

Très beau texte. Je vais aller écouter les chansons sur son site.

Au passage, pour ceux que ça interesse, un lien vers un article de Pierre-Yves Lambert sur les résultats aux legislatives des "candidats issus de la diversité" - comme ils disent.

ARTICLE ICI

18 juin, 2007 21:34  
Blogger Titophe said...

Salut Ben, et merci de ton passage!

20 juin, 2007 15:14  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home