Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

22 mai 2007

111 - Sommes-nous à un tournant?

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Mardi 22 mai 2007

L'extrait vidéo ci-dessous est une analyse intéressante de Gérard Miller (bien entendu subjective, mais chacun pourra faire son tri en fonction de ses sensibilités). Le sujet part du fait que Jacques Chirac a été le président qui aura osé initier une réflexion critique de la France sur son histoire. L'initiative n'en est qu'à son début et mérite d'être poursuivie, approfondie et élargie.
Seulement voilà, le successeur Nicolas Sarkozy ne semble pas partager le point de vue de son prédécesseur. Sommes-nous à un nouveau tournant? J'espère du fond du coeur que Miller se trompe. Et pourtant, malgrés sa subjectivité, son analyse semble pertinente et donc inquiétante... Une phrase clé: "En disant pas de repentance, il sous-entend pas de vérité"


A vous de juger.


Gerard Miller analyse Sarkozy

Titophe

A lire (merci Isa!): Benjamin Stora: «Pas d'excuses mais la reconnaissance des faits»


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

19 Comments:

Anonymous isa said...

Bonjour Titophe,

comment vas-tu?

Voici une interview de Benjamin Stora parue sur Rue89.

22 mai, 2007 15:42  
Blogger Titophe said...

Salut Isa.

Je vais bien, merci. Je me suis permis de republier ton commentaire en mettant un vrai lien, ce qui permet de ne pas corrompre la lecture de cette page avec des chaines de caracteres trop longues.
Je vais essayer de consulter ce lien au plus tot.

Bonne journée

22 mai, 2007 15:44  
Anonymous zebu32 said...

Désolée, mais Miller, je ne peux pas l'encadrer. Il m'énerve. Il te ferait gober n'importe quoi avec ses grands airs. Alors peut-être qu'il a raison sur certains points dans ta vidéo (que je n'ai même pas eu le courage de regarder jusqu'au bout, d'ailleurs), mais je n'arrive pas à analyser ses arguments sans cet a priori méga négatif. Donc je m'abstiens de commentaires ! Je te souhaite à la place une bonne journée !

23 mai, 2007 06:06  
Blogger Titophe said...

Bonjour Zébu. Il m'arrive souvent de partager ton irritation, le coté précieux du personnage est effectivement agacant. Celà ne l'empêche pas de livrer, parfois, un regard intéressant. Bonne journée à toi aussi.

23 mai, 2007 08:36  
Anonymous Malaïka said...

Bonjour Titophe,
Je partage ce regard sur Mr Jacques Chirac. Il a à mon sens aidé à regarder dans le rétroviseur sans pathos mais avec responsabilité. Je suis de ceux qui pensent qu'un regard lucide et juste sur le passé est un pédagogue pour le présent et le futur. Le déni n'est jamais salutaire il peut faussement apaiser un instant mais n'est pas à mon sens constructif. A mon sens la repentance n'a rien de honteux elle grandit plutot celui ou celle qui assume l'histoire et va de l'avant les yeux ouverts. Quelle histoire, quel pays, quel continent n'a pas de part d'ombre historique ?

Merci pour ce post.

23 mai, 2007 13:16  
Blogger Titophe said...

Bonjour Malaïka. Contrairement à ce que laisse penser Gérard Miller, je pense que Jacques Chirac n'a qu'initié le mouvement, mais que beaucoup reste à faire. Un retour en arrière maintenant serait très dommageable.

23 mai, 2007 13:29  
Anonymous DaTroll said...

"Je suis de ceux qui pensent qu'un regard lucide et juste sur le passé est un pédagogue pour le présent et le futur."

Je suis d'accord, mais en regardant avec justesse le passe, il faudrait denoncer les actes occidentaux scandaleux et aussi les actes scandaleux a l'encontre des occidentaux, je pense notamment aux vagues d'attentats du FLN que l'Alegrie regarde avec fierte.

Il faudrait aussi accepter que le colonialisme a ete sur quelques points positif.

Et c'est cette repentance qui ne me convient pas. J'ai l'impression que vous voudriez que la France ne parle que des cotes obscures du dernier siecle alors qu'elle est avant tout une grande civilisation au long passe.

Et aujourd'hui, contrairement a beacoup d'autres nations dans le monde, les actes de racisme sont interdits en France et dans les pays occidentaux en general. J'aimerais savoir vers quels organismes pourrait recourir un blanc victime de racisme en Cote d'Ivoire ou d'autres pays africains.
On peut critiquer le passe de la France, mais quand meme, faites au moins un minimum preuve de bonne foi en reconnaissant que les lois et les mentalites sont en France mille lieux en avance que dans pas mal d'autres pays.

23 mai, 2007 16:16  
Anonymous isa said...

« Il faudrait aussi accepter que le colonialisme a ete sur quelques points positif. »
Merci de donner des exemples concrets et significatifs. Il va de soi que j’attends de vous une analyse profonde et non vos liens wikipédia – la « bibliothèque » pour les nuls !

« …qu'elle est avant tout une grande civilisation au long passe. »
Tout comme les grandes civilisations africaines – comme celle des Akan – et que la France s’est employée à vouloir faire disparaître.

« les actes de racisme sont interdits en France et dans les pays occidentaux en general. »
Je vous rassure c’est aussi le cas en CI.

« J'aimerais savoir vers quels organismes pourrait recourir un blanc victime de racisme en Cote d'Ivoire ou d'autres pays africains. »
Pour la CI, c’est facile. Nos institutions judiciaires sont les mêmes que celles qui existent en France. Donc vous déposez plainte auprès de la police ou la gendarmerie, vous prenez un avocat (ou il vous sera commis d’office) et vous serez convoqué ainsi que les accusés au tribunal.
Et si vous le souhaitez vous pouvez faire appel à la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme et/ou au Mouvement Ivoirien des Droits Humains.

« On peut critiquer le passe de la France, mais quand meme, faites au moins un minimum preuve de bonne foi en reconnaissant que les lois et les mentalites sont en France mille lieux en avance que dans pas mal d'autres pays. »
Savez-vous au moins que dans les pays du Golfe de Guinée, les sociétés étaient (et sont) matriarcales c'est-à-dire que la transmission du patronyme, du patrimoine, des titres etc. ne se faisaient que de mère en fille. Aussi avant l’arrivée des français, les droits des femmes y étaient plus importants que celles des françaises à la même époque car la France était (est) une société patriarcale. La société coloniale a ainsi fortement réduit le droit des femmes africaines durant toute sa présence !
Je vous rappelle aussi que les françaises n’ont eu le droit de vote qu’en 1944 alors que les turques l’ont obtenu en 1930 !
Et au risque de vous heurter, il se trouve qu’en Afrique en tant que femme j’y suis plus respectée car ici un homme sait que lorsqu’il insulte une femme, il insulte sa mère, sa sœur, sa femme etc. Alors qu’en France les hommes vous sifflent dans la rue comme si vous n’étiez qu’un vulgaire morceau de viande – c’est surement du à la mentalité « évoluée » des français !

23 mai, 2007 17:00  
Anonymous isa said...

A au fait Datroll, vous qui êtes si prompt à émettre des jugements sans fondements, j’aimerai que vous répondiez à ces questions.
Primo, lors des événements de 2004, un camp militaire français a été bombardé. Les pilotes des avions, des mercenaires biélorusses ont été appréhendés par la justice ivoirienne et remis aux autorités françaises qui se sont empressés de les relâcher, pourquoi ? La France ne veut-elle pas faire la lumière sur les décès de ses militaires ?
Secondo, les autorités ivoiriennes se proposent d’indemniser les familles de ces dits militaires et les familles françaises qui ont du fuir la CI et à ce titre a été mise en place une commission chargée d’évaluer les montants à verser ; une proposition a été transmise fin janvier 2007 par voie diplomatique aux autorités françaises, or à ce jour la France n’a donné aucune réponse, pourquoi ?

23 mai, 2007 17:17  
Blogger OGM_69 said...

Mon pauvre datroll, mais tu perds ton temps a essayer de raisonner, cela ne les intéresse pas, juste se saluer « salut machin, super ton site », « salut bidule, content de te revoir », et chose du même type.

Hormis le nigaud de miller qui fait de la psychanalyse politique, toujours au top dans la bêtise, tout le reste est à l’avenant.

Pour eux, la colonisation n’a pas pu avoir de côtés positifs, c’est impossible.

Concède leur au moins que l’esclavage était horrible, et que la colonisation n’a pas été toujours une réussite (c’est le moins que l’on puisse dire), mais si tu dis que l’antiesclavagisme fut une « invention » blanche, occidentale, seule société avec du pouvoir qui a eu l’audace conceptualiser l’horreur de l’esclavagisme et l’audace d ‘y remédier, alors là, il n’y a plus personne, ça ne les intéresse pas, l’esclavage, c’est l’occident sur les noirs, point barre, le reste, ce n’est pas leur problème, ça ne va pas dans le sens de leur discours.

Si tu dis que certes, l’esclavage massif a saigné l’afrique, l’a certainement empêché de trouver des voies de développement, ils te diront que oui, pour ça, c’est sur, mais ils refuserons de penser ne serait ce qu’un instant, que le système esclavagiste était déjà en place avant l’arrivée des « occidentaux », que des rois nègres y trouvaient leur compte aussi, cela pour eux, c’est impensable, le noir est bon par essence, voir les métisses pour le taulier, qui ne peuvent penser mal…

La colonisation, pour eux, c’est le mal absolu, avant, l’afrique était « prospère », n’avait besoin de rien, c’était le paradis quoi… d’ailleurs, voici une petite phrase de la malade isa :

« 5) Les films et autres documentaires, relatifs à l’Afrique précoloniale et coloniale, renvoient une vision uniforme des sociétés africaines qui sont exclusivement présentées à l’état sauvage (Propagande coloniale ?) alors que les historiens américains ont aujourd’hui prouvé que les européens qui naviguèrent le long de la côte occidentale de l’Afrique, à partir de la moitié du XVe siècle, découvrirent un monde qui avait atteint, économiquement et politiquement, un niveau de développement comparable au leur. Les européens n’avaient tout simplement rien à vendre à l’Afrique qu’elle ne produisait elle-même – sauf des biens de luxe et des boissons alcoolisées.
«

Ils ne vivent que de ces chimères, je peux même te dire d’où viennent ces aneries, pêchées aussi dans ce site, dans une rubrique parano :

http://www.africamaat.com/article.php3?id_article=55

Tu y verras tout le discours de la chère isa, qui ne distingue pas le bon grain de l’ivraie.
C’est une espèce de maladie, ils se recréent un univers factice, bientôt, ils nous diront que les papous avaient une civilisation tellement avancée qu’ils ont déjà voyagé dans l’espace.
Ils refusent de penser que certaines civilisations ont eu la chance d’avancer, d’autres pas, pour de multiples facteurs besancenot, ils croient que si quelqu’un dit que l’afrique était et est sous développé, il est forcément raciste, méchant.

Pour ma part, je ne déconsidère ni les papous, ni les africains, ils appartiennent au genre humain, ils sont aussi intelligents que les blancs ou les jaunes, mais les circonstances font que leurs civilisations n’ont pas dépassé l’àge de la pierre, du fer ou du bronze, quand je dis ça, ce n’est pas pour déprécier les individus, ni même leur civilisation, mais c’est un fait, les papous n’ont rien apporté à l’humanité dans le modernisme, après, on peut broder et s’inventer une histoire, mais c’est se mentir à soi même, je n’ai personnellement aucune honte à dire que mon père et mon grand père étaient des peintres (en bâtiment), ils n’étaient ni l’un ni l’autre des êtres sublimes, simplement des hommes, avec des qualités et des faiblesses, je n’ai aucune honte à le dire, et s’ils avaient été des êtres exceptionnels, cela ne voudrait pas dire pour autant que leurs mérites rejaillissent sur moi, tout comme si ils avaient été des assassins, je ne me sentirais pas concerné par leurs crimes, les seuls qui pourraient m’y faire penser sont « les autres », et là nous entrons dans la repentance, dont certains font une lecture curieuse, parce que borgne.

On ne peut que déplorer les mauvaises actions, mais pas les attribuer au descendants de ceux ci, ni même espérer qu’ils fassent un acte à sens unique, sinon, que les africains se repentent également d’avoir mangé quelque missionnaires, d’avoir tué quelques blancs, et qu’ils se repentent aussi d’avoir envoyé en esclavage leurs frères.

Moi je ne me repent pas, comme je le disais dans un autre post, des tribus gauloises vendaient les prisonniers d’autres tribus en esclavage, aux romains, pour quelques jarres de vin, c’est triste, mais c’est comme ça, alors en vertu de quoi les rois nègres qui souhaitaient augmenter leur pouvoir n’auraient pas fait de même avec leur congénères (d’ailleurs, ces faits sont connus, ce n’est pas une nouveauté), mais le gros problème, c’est le déni comme disait l’autre, rien à faire, l’afrique, merveilleuse, la négritude, un don divin, les racistes ne sont pas forcément là où on les attend.


Vas donc visiter ce site, tu y retrouvera le discours d’isa, au moins, et pour le fun, voici un petit florilège des meilleurs moments, moi je l’ai lu, et il y a du matériel pour rire, crois moi , les meilleurs inventions :



6. CAPSULES DES BOUTEILLES ET JARRES : inventée le 13.9.1898

Quel type de capsule, plastique, métal ? et comment les bouteilles et les jarres (que l’on utilise plus vraiment d’ailleurs) étaient elle fermées avant ?

7. BIDON (JERRICANE) : inventé le 17 février 1891 par Albert C. Richardson

Bidon, c’est le mot…

8. PANNEAU DE PROTECTION DES LITS : inventé le 13 août 1895 par Lewis A. Russel

Elle est pas mal celle là non ? c’est quoi un panneau de protection de lit ?

9. MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 05 juillet 1892 par Andrew J. Beard

Nom de dieu !!!

10. MASQUE A GAZ : inventé le 13 octobre 1914 par Garett A. Morgan

Le bruit et les odeurs surement.

12. LA CHAISE BALANCOIRE : inventée le 15 novembre 1881 par Payton Johnson

Tiens donc ?


16. L’ASCENSEUR : inventé le 11 octobre 1867 par Alexander Miles

C’est Otis qui va être content.


19. LES MANEGES POUR DIVERTISSEMENT : inventés le 19 décembre 1899 par Granville T. Woods

Alors là, il m’en bouche un coin… les manèges existaient depuis bien longtemps, mais ce pseudo historien n’est pas à un mensonge près.

20. LA CHEMINEE DE LOCOMOTIVE : améliorée le 23 mai 1871 par Landron Bell

Et oui, avant, les locomotives n’avaient pas de cheminée….

25. LES W.C ( TOILETTES ) : inventés le 19 décembre 1889 par Jérome B. Rhodes

Avant, il n’y avait pas de toilettes, c’est aussi simple que ça.

26. LE CACHET ET LE TAMPON : inventés le 27 février 1883 par William B. Purvis

On se demande bien pourquoi Louis XV envoyait en détention par lettres de cachet plus d’un siècle auparavant.


30. LA GALOCHE ( COUVRE CHAUSSURE ) :inventée le 08 février 1898 par Alvin L. Rickman

Très utile.


33. LE BALAI-LAVEUR : inventé le 13 juin 1893 par Thomas W.Steward

Ah bon, moi je croyais que c’était une femme de ménage portugaise ? et puis à quoi servirait un balai si ce n'était pas pour laver...


36. LE MANCHE D’ENREGISTREUR : inventé le 08 janvier 1918 par Joseph Hunter Dickinson

Aucune idée de ce que c’est… là, je dois vous avouer que j'ai vraiment bien ri.

38. LA TERRINE ou LA MOULE A GLACES : inventée le 02 février 1897 par Alfred L. Cralle

Tiens ?

40. LA PEINTURE ET LES COLORANTS : inventés le 14 juin 1927 par George Washington Carver

Ohhhh !!!

41. LES FREINS DE VOITURE : inventés le 06 août 1872 par John V. Smith

Freins à disques, à tambour ????


45. LE TUNEL POUR TRAIN ELECTRIQUE : inventé le 17 juillet 1888 par Granville T. Woods

hahahahahha, alors avant, pas de tunnels…


49. LE PEIGNE A CHEVEUX : inventé le 21 décembre 1920 par Walter H. Sammons

Pas mal ça aussi…


51. LES COUPES-BISCUITS MECANIQUES : inventés le 30 novembre par Alexander Ashbourne

Très utile également, trop fénéants pour le faire à la main sans doute?

52. LE FOUET BATTEUR D’ŒUFS : inventé le 05 février 1884 par Willis Johnson

Tout ça pour dire qu’il faut battre les blancs en neige.



61. LES POUBELLES (bac à ordures) : inventées le 03 août 1897 par Lloyd P. Ray

Alors là, c’est trop drôle, ce qui explique surement que les éboueurs… non, c’est pas sympa ça…

65. LE CADRE DU VELO : inventé le 10 octobre 1899 par Isaac R. Johnson

Et bien oui, avant ce brave monsieur, les vélos n’avaient pas de cadre, et c’est bien après que la roue fut inventée, par un autre noir, mais c'est une autre histoire…

66. LE FER A CHEVAL : inventé le 23 août 1892 par Oscar E. Brown

Je m’abstiens de tous commentaires ;
le cheval de fer


67. LE LANDAU (poussette) : inventé le 18 juin 1889 par William H. Richardson

Et Marie Antoinette, avec quoi jouait elle ?

68. LE PIEGE A RAT AUTOMATIQUE : inventé le 31 août 1881 par Williaù S. Campbell

Oh merde, c’est quoi ça… ???


70. LA SELLE DE CHEVAL : inventée par William D. Davis

Heureusement qu’il ne met pas de date ce coup ci…

71. LE MORS DE CHEVAL : inventé le 25 octobre 1892 par Lincoln F. Brown

Décidemment, le cheval est une obsession.. pour les dimensions de son appendice ?
quel bourrin!!!!


72. LE COUVRE SABOT (pour chevaux) : inventé le 19 avril 1892 par Robert Coates

C’est reparti.

73. LA CROSSE DE GOLF : inventée le 12 décembre par George F. Grant

Je me demande comment les écossais faisaient pour jouer au golf sans crosses…

74. LE CONDITIONNEMENT D’AIR (split) : inventé le 12 juillet 1949 par Frederck M. Jones

Et l’air conditionné ?


75. LA GACHETTE DE FUSIL (le détonateur) : inventée le 03 mai 1897 par Edward R. Lewis

Et oui, avant, le fusil n’avait pas de gachette… c’est très bien…

76. APPAREILS AUTOMATIQUES DE PÊCHE : inventés le 30 mai par George Cook

Ça je ne sais pas ce que c’est

77. L’ARROSOIR DE GAZON : inventé le 4 mai 1897 par Joseph H. Smith

Oui, très important, l’arrosoir de gazon a ceci de différent des autres arrosoirs qu’il ne sert que pour le gazon.

78. LE TELEGRAPHE DES CHEMINS DE FER : inventé le 28 août 1888 par Granville T. Woods

Je ne savais pas non plus que le chemin de fer avait un télégraphe à part, vraiment très instructif.


80. LE DISPOSITIF DE TRANSFERT des courriers postaux : inventé le 24 mai 1917 par J.C. Jones

Le facteur ?

84. LES TRINGLES DES RIDEAUX : inventés le 04 août 1896 par W.S Grant

Le plus beaux de tous surement !!!! hahahahaha


88. LE DIRIGEABLE : inventé le 20 février 1900 par J.F. Pickering

Nom de dieu !!! le dirigeable !!!!

89. LA RAMASSEUSE DE COTON : inventée le 05 juin 1894 par Georges W. Murray

C’est finalement grace à lui que l’esclavage pris fin


93. LA PEDALE DE COMMANDE : inventée le 05 octobre 1886 par Minnis Hadden

C’est pas gentil de se moquer des homosexuels.

98. LA CELLULE ELECTRIQUE GAMMA : inventée le 06 juin 1971 par Henry T. Sampson

Et la Bêta ?


101. DOSAGE DE LA MELANINE : à partir de la peau, inventé par Cheikh Anta Diop

Très utile pour savoir si vous êtes noir ou pas.


106. LA FARINE : à partir de la pomme de terre, inventée par George Washington Carver

Cela s’appelle de la fécule de pomme de terre, les allemands seront contents de le savoir.


109. L’AMIDON : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

Là c’est très fort, compte tenu du fait que la pomme de terre, c’est de l’amidon, on se demande comment il a pu l’inventer.

111. LA CONSERVATION DES ALIMENTS : inventée par Lloyd A. Hall

C’est à dire ? salage, pasteurisation, congélation, sous vide… ???

121. RHEOSTAT FIABLE : inventé par Granville T. Woods le 13 octobre 1896

Ben oui, parce que avant, le rhéostat n’était pas fiable, merci monsieur granville.

122. TROISIEME RAIL : pour le métro, inventé par Granville T. Woods le 29 janvier 1901

Ah, j’ai eu peur, j’avais cru lire le troisième Reich, ceci dit, je me demande bien à quoi sert ce troisième rail.

126. UNE COUVEUSE ARTIFICIELLE : inventé par Granville T. Woods en 1890

Pas deux, une seulement ?

127. PACEMAKER (régulateur pour stimulateur cardiaque) : inventé par Otis Boykin

Wilson Greatbatch me semble t’il


138. FIXATEUR POUR CHEVEUX : inventé par Garrett A. Morgan

Voici une belle invention.

139. ANEMOMETRE : inventé par Philip G. Hubbard

Leone Batista Alberti en 1450


Bien entendu, le sieur ne manque pas de poser la question de savoir pourquoi on cache à l’humanité tout ces bonheurs, outre que c’est du pipeau à 95%, je te le donne en mille, c’est parce que les blancs, racistes, occultent ces faits pour mieux dominer les noirs et les laisser dans leur statut d’infériorité, mais heureusement, super blackman est là…

Pour l’histoire de benjamin stora, voici un petit complément bien instructif.

http://www.resiliencetv.fr/modules/news/article.php?storyid=2293

Effectivement, lire correctement l’histoire, c’est faire un effort.

23 mai, 2007 19:42  
Anonymous DaTroll said...

Pour l'histoire des femmes en Afrique, le tableau est loin d'etre aussi idyllique que tu le presentes. Les femmes africaines, lorsque les colons s'installerent, etaient nettement moins bien considerees qu'en Europe et d'ailleurs les colons ont permis une evolution des mentalites en faveur des femmes.
Je t'invite a lire ce texte:
http://clio.revues.org/document373.html

Parmis le bons points de la colonisation, le texte cite entre autre l'AMI mis en place afin de "favoriser la baisse de la mortalité périnatale et infantile".

En ce qui concerne les lois et leurs applications, je te refere a ce courier d'amnesty international qui denonce une severe discrimination actuelle a l'encontre des femmes ainsi que le non-respect de la loi. On peut facilement imaginer qu'un blanc victime de racisme se heurterait aux meme problemes:
http://web.amnesty.org/library/index/fraafr030122002

Mais bon, evidemment, si tu consideres que la succession matriarcale du patronyme est une preuve de l'integrite des femmes... on va pas aller loin.

24 mai, 2007 15:53  
Anonymous isa said...

Avant de vous répondre, je souhaiterai que vous tutoyiez – je vous respecte et exige que vous en fassiez de même.

Je suis désolée mais la condition des africaines était supérieure à celles des européennes avant la colonisation. Ce sont les influences extérieures qui ont amené à l’altération de la condition féminine (cf. Cheikh Anta Diop : « L’Afrique noire précoloniale »). De plus la rédactrice votre lien l’admet en filigrane mais passe très très vite dessus. (Perso, j’ai toujours été épatée par cette prétention, très occidentale, de dire aux autres comment ils doivent mener leur vie !)
La colonisation a fait du tort à tous les autochtones, mais peut-être encore plus aux femmes. Avant la colonisation, celles-ci bénéficiaient d'un degré de respect, d'égalité et de pouvoir politique que n'auraient jamais pu espérer les européennes de la même époque. On peut relier la dégradation progressive du statut des femmes autochtones dans leurs collectivités à la progression du colonialisme. À l'origine, bon nombre de sociétés autochtones, voire la grande majorité, étaient matriarcales ou semi-matriarcales. C'est par le truchement des missions chrétiennes et des politiques gouvernementales que le patriarcat européen s'est peu à peu imposé aux sociétés autochtones. L'intrusion des blancs a profondément transformé le caractère matriarcal des institutions spirituelles, économiques, familiales et politiques des autochtones.

Aujourd’hui, les femmes se battent pour reconquérir leur place et la situation est bien différente selon les pays. A l’heure actuelle la femme ivoirienne est, à mon avis, la plus libre des femmes africaines avec les sud-africaines. Notre statut est strictement identique à celui des hommes et il n’y a aucune différence entre moi et une française.

J’aurai aimé que l’auteur nous dise où l’AMI a été mise en place et dans quelle mesure. J’attends donc de votre part plus d’information.

Concernant Amnesty, je ne conteste pas leur rapport vu que j’affirme moi-même plus haut que la femme africaine se bat pour reconquérir sa place.
Par contre vous me présentez un rapport concernant l’Afrique australe alors que je parle des pays du Golfe de Guinée !
De plus ma précédente intervention relevait du statut personnel de la femme et non des discriminations et violences qui leur sont faites et dont aussi victimes les françaises et qu’Amnesty dénonce aussi régulièrement.

« Mais bon, evidemment, si tu consideres que la succession matriarcale du patronyme est une preuve de l'integrite des femmes... on va pas aller loin. »
Mais alors pourquoi ces cris d’orfraies de la part des « masculinistes » lorsqu’une loi en France institue que l’enfant porte aussi de le nom de la mère ?
D’une part il n’y a pas que le patronyme qui était transmis mais tout le patrimoine alors qu’en Europe seul le premier des garçons héritaient. De même en Afrique précoloniale, c’est l’homme qui rejoint la famille de son épouse et qui apporte une dot et non l’inverse comme c’était le cas en Europe.
D’autre part je n’ai JAMAIS écrit qu’il s’agissait d’une preuve d’intégrité des femmes mais que les fondements de la société de l’époque prouvaient que le statut personnel des femmes africaines était supérieur à celui des européennes.

24 mai, 2007 17:02  
Anonymous isa said...

En complément je rajouterai qu'Amnesty dénonce régulièrement les violences faites sur les noirs, les arabes, les juifs par les polices françaises et cela en toute impunité!
Maintenant si vous considérez qu'un blanc victime de racisme en Afrique à plus de droits qu'un noir en Europe, grand bien vous fasse. En ce qui me concerne j'ai pris depuis longtemps le parti de défendre la personne en tant qu'individu et non en fonction de son origine.

Au fait, vous ne m'avez pas répondu sur la proposition d'indemnisation financière proposée par la CI!

24 mai, 2007 17:18  
Anonymous DaTroll said...

Salut,

C'est tres beau ce que tu dis sur les femmes. Par contre, j'aimerais bien avoir acces a quelques sources, et evidemment si tu te referes a un livre dont je n'ai surement pas acces, il serait appreciable d'en citer les passages cles.

Sinon il est evident que je m'en tiendrai aux references que j'ai donne. Le texte sur l'histoire des femmes africaine a ete ecrit par une experte de l'histoire contemporaine africaine. Tu peux penser qu'elle se fourvoye, mais c'est au moins la moindre des rigueurs que d'amener des references plus precises que cf. tels livre. J'ai fais l'effort (certes minime) de trouver deux liens serieux, et non wikipedia.

Par exemple, dans l'histoire de la femme, nous voyons:
"Mais, même si durant la période coloniale elles n'eurent guère le droit que d'être infirmières, sages-femmes ou, plus tardivement, institutrices, les femmes sont entrées dans le monde du travail salarié « moderne »"

Et donc avant, elles n'avaient pas le droit d'etre salariees, contrairement aux hommes. J'aimerais donc savoir quelles places politique pouvaient-elles esperer briguer... La colonisation a apporter le droit aux femmes d'etre salariees, ce qui est quand meme un minimum pour etre independantes non ?

En ce qui concerne l'AMI, que j'ai aussi trouve son l'accronyme PMI, voici un lien qui en raconte l'historique:
http://www.asnom.org/fr/640_protection_maternelle_infantile.html

24 mai, 2007 17:34  
Anonymous isa said...

Je vous ai demandé de me vouvoyez ! Etes-vous oui ou non capable de respecter votre interlocuteur ?

Un livre ça s’achète ou se consulte dans toute bonne librairie. Il suffit d’avoir des jambes ! Anta Diop est un anthropologue très connu des chercheurs ! Et il est plus intelligent d’avoir accès à un livre reconnu de la communauté scientifique qu’au fourre-tout qu’est internet !

Vous n’avez toujours rien compris, vous me donnez en référence des textes d’une experte en histoire CONTEMPORAINE alors que je vous parle de civilisations PRE-COLONIALE.
Je me demande si vous savez réellement lire et comprendre votre propre langue !

Vous prenez sans cesse en référence les valeurs occidentales apportées soi-disant aux africains comme ci ces derniers vous avez demandé quoi que soit.
Par ailleurs, vous vous placez en permanence dans un contexte colonial alors qu’encore une fois je parle des sociétés pré-coloniales !
En gros merci aux colonisateurs de nous avoir apporté le TRAVAIL SALARIE ! Vous en avez d’autre comme ça !
Avant l’arrivée des occidentaux, la monnaie d’échange était le cauri. Quoi ces « sauvages » avaient une monnaie ? Et ben oui !

Vous pouvez aussi lire les travaux de M. Delafosse (un français) sur les sociétés africaines ; il admet lui-même la place des femmes dans celles-ci !

J’ai grand plaisir à échanger à ceux qui ont des avis différents mais je n’admets pas la malhonnêteté intellectuelle!
Votre gros problème c'est que vous vous parlez d'un sujet dont vous ne connaissez ni les tenants ni les aboutissants, vos seules références se limitant à TF1 et F2.
Si vous voulez des points de vue sur l'Afrique contemporaine, je vous conseille vivement les articles d'Antoine Glaser (un français encore - vous voyez je ne suis pas sectaire!) avec lequel je suis très loin d'être d'accord mais auquel je ne peux reprocher de réellement connaitre l'Afrique!

24 mai, 2007 18:12  
Anonymous DaTroll said...

"Je vous ai demandé de me vouvoyez !"

Vous m'avez justement demande le contraire...

Ce que je voulais dire, c'est qu'il ne suffit aucunement de dire cf. tels livre, si intelligent que soit son auteur. Cela s'appelle ni plus ni moins un argument d'autorite.
Quand on se refere a un livre, on indique au moins le chapitre si ce n'est la page. Je vais certainement pas me tapper la lecture d'un livre de 500 pages pour trouver les 2 lignes d'interet. Je fais peut etre preuve de malhonnetete, mais aussi de transparence et ne me refugie pas dans les references vagues.

Soyons clairs une fois pour toutes, de quelle periode pre-coloniale parlez-vous ? En quelles annees situez-vous vos dires ?

"En gros merci aux colonisateurs de nous avoir apporté le TRAVAIL SALARIE !"

Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit. J'ai dit le travail salarie des femmes... Entre autres choses. Sans parler de la technologie.

Ou ai-je cite TF1 ou F2 ? Deux chaines que je n'ai pas regarde depuis des annees.

24 mai, 2007 18:32  
Blogger OGM_69 said...

mais cher datroll, ne la laisse pas t'emmener sur un terrain pourri, elle ne répond pas à tes questions, elle "a lu", des propagandistes et racistes comme elle, elle fantasme sur l'afrique, dont elle dit elle même que nous, idiots occidentaux, ne comprenons rien, et pensons qu'il s'agit d'un seul et même pays, alors que l'afrique est plus grande que l'europe et l'amérique du nord (ce sont ses propres paroles).

pour elle, l'afrique était un paradis, elle te balance des références bidons et elles les prends pour "l'évangile", l'afrique était parfaite, et les blancs sont arrivés avec de "l'alcool", c'est tout ce qu'elle a retenu.

vas donc voir ce site, c'est son type de référence:

http://www.africamaat.com/article.php3?id_article=55

il n'y a rien à en tirer jusqu'à ce qu'elle se fasse soigner.

après, tu pourras peut être avoir un échange normal avec elle (quoi que)

24 mai, 2007 19:25  
Anonymous Emma Benji said...

Bon les amis assez analysé
maintenant je pense que vous devez quand meme lui donner sa chance
Moi je pense qu'il est tres intelligent, machaivélique meme; mais je ne pense pas qu'il veuille oeuvrer pour le malheur de la france.

29 mai, 2007 15:22  
Blogger Titophe said...

Bonjour Emma, comment vas-tu?
Bien entendu, personne ne lui prête des intentions de ce type. Mais vois-tu, la France est aujourd'hui multiple et le bien des uns ne fait parfois pas celui des autres. En ce qui concerne ce travail de mémoire initié par Chirac, il ne faisait pas l'unanimité, comme d'ailleurs tu peux le constater sur les commentaires de ce billet. Arrêter ce travail donnera satisfaction à certains mais sera source de frustrations et de retour en arrière pour d'autres. Savoir gérer ce fragile équilibre est un défi en soit, mais il me semble pourtant nécessaire. C'est cela vouloir être le président de TOUS les Francais, c'est aussi être celui de ceux qui demandent plus de reconnaissance.

29 mai, 2007 16:18  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home