Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

17 avril 2008

151 - Au revoir Aimé!

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Jeudi 17 avril 2008

Aimé Césaire est mort aujourd'hui. J'espère que son héritage ne sera ni sali, ni banni.
Monsieur Césaire, votre Humanité reste bien vivante dans mon coeur.



Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

Libellés : ,

5 Comments:

Anonymous Isa said...

Bonjour Titophe,

Je tiens à saluer la mémoire de ce grand homme qui a su si bien magnifier la négritude.
Mais il ne faut pas oublier que parmi la nouvelle génération d'écrivains, ce concept est très discuté. Et notamment le prix Nobel Nigérian, Wole Soyinka, qui lui opposa le concept de "Tigritude" en énoncant : "Un tigre ne proclame sa tigritude, il bondit sur sa proie".
Sinon j'ai entendu que certains voudraient l'inhumer au Panthéon, ce serait faire injure à Césaire car une telle initiative, pour qui connait son oeuvre, irait à l'encontre de ce qu'il a défendu. Césaire appartient à la Martinique, cette terre qu'il a si magnifiquement sublimé, il se doit de reposer sur SA terre.
Adieu Aimé et merci pour tout.

18 avril, 2008 11:15  
Anonymous Isabelle said...

N'oublions pas, Titophe, que nous attirons toujours ce dont nous avons le plus peur...alors, pour quoi évoquer même la possibilité du souillure? Regardons-le plutôt dans sa lumière, dans la lumière qu'il a apportée et qu'elle soit son linceul.
:-)

23 avril, 2008 14:19  
Blogger Titophe said...

Bien entendu, Isabelle. C'est une remarque "à chaud" qui sera, je l'espère, démentie par les faits. Mais je dois dire que l'information, telle qu'elle a été traitée, me decois un peu. Pour ceux qui ne le connaissaient pas, ils connaissent maintenant son nom et bien entendu celui de tous ceux qui se sont précipités pour être vus à ses obsèques. Mais son message, ses idées, son histoire, sont restées bien confidentielles. C'est une mémoire, encore une fois, qui disparait, camouflée sous une avalanche évènementielle.

23 avril, 2008 14:59  
Blogger captain bothari said...

merci titophe
tu as tout à fait raison
finalement et malheureusement pour beaucoup de français "blanc"ne connaissaient pas cet homme,
un peu comme Victor Schelcher
et beaucoup ne savent pas où se trouve la Martinique
bref
il y a encore beaucoup à apprendre sur l'histoire de cette France

19 mai, 2008 11:34  
Blogger Titophe said...

Oui Captain bothari, il y a beaucoup à apprendre sur notre histoire.

19 mai, 2008 15:35  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home