Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

23 août 2007

121 - Bel enseignement!

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Jeudi 23 aout 2007

Encore l'actualité. Cette fois-ci, c'est la conclusion de cet article du Monde que je trouve inquiétante. Comment l'institution "éducation nationale", dont les responsabilités sont si conséquentes à long terme, peut-elle faire preuve de tant d'insouciance?

A Epinal, un enseignant condamné pour insultes racistes envers un élève
LE MONDE 22.08.07 15h21 • Mis à jour le 22.08.07 15h24
ÉPINAL ENVOYÉ SPÉCIAL

Son avocat le décrit comme "un peu bourru". Dominique Berger, professeur de mathématiques de 52 ans, ne craignait pas de faire preuve d'autoritarisme face à ses élèves. Un "franc-parler" qui l'amenait parfois à dire "Ta gueule !" à un lycéen. Ou qui pouvait le conduire à donner un coup de règle pour ramener le calme. Les origines africaines d'un de ses élèves, Chouaib L., 17 ans, l'ont poussé beaucoup plus loin : entre octobre 2006 et mars 2007, l'enseignant a multiplié les insultes racistes à son encontre. Des propos, tenus en classe, qui lui ont valu d'être jugé, mardi 21 août, par le tribunal correctionnel d'Epinal.

Face aux insultes, le jeune homme n'avait rien dit. Ni à ses parents, ni à la direction du lycée. Mais les outrages allant crescendo, quatre camarades de classe ont pris l'initiative, en mars, d'alerter la direction du lycée. Laquelle a prévenu le père, qui a déposé plainte.

Devant le proviseur, puis devant les policiers, les quatre lycéens ont raconté que le professeur maltraitait Chouaib. Avec des propos ouvertement racistes : "Tu manges des bananes ? Retourne dans ton pays manger des bananes !", "Tu es noir, tu voles, non ?" "Ne prends pas ma règle, tu vas la salir", "Oh ! Voilà Bamboula !", aurait notamment déclaré le professeur en visant Chouaib.


"TÊTE DE TURC"


M. Berger réfute ces accusations. Sauf une : devant les enquêteurs, il a reconnu avoir utilisé le terme de "Bamboula" pour désigner le lycéen, seul Noir de la classe. "Son comportement jovial et gai me faisait penser à un fêtard", a-t-il expliqué en soulignant que l'élève n'était pas attentif, qu'il regardait régulièrement son téléphone portable et qu'il conservait les écouteurs de son lecteur MP3 sur les oreilles. Le reste des insultes, il assure ne les avoir jamais prononcées : "C'est un complot pour casser le prof", a-t-il dit aux policiers.

La procureure de la République, Delphine Jabeur, a insisté sur la répétition des insultes dans le temps. "Si cette plainte n'avait pas eu lieu, M. Berger aurait continué à s'en prendre à sa tête de Turc", a-t-elle souligné, réclamant une peine d'un mois de prison avec sursis et 2 000 euros d'amende.

L'avocat de Chouaib, M e Gérard Welzer, a également fustigé l'attitude de l'enseignant : "Si dans l'école de la République, ce qu'on enseigne c'est le racisme, c'est fini." Il a rappelé que le lycéen, basketteur prometteur, était de nationalité française. "C'est un peu comme Zidane, a-t-il ajouté. Quand il marque des paniers, c'est un champion, c'est un Français. Quand il est un peu dissipé, c'est la tête de Turc." L'enseignant a préféré ne pas se présenter à l'audience à cause de "l'état de stress" dû aux accusations, selon la lettre qu'il a envoyée au tribunal, ou pour "éviter le lynchage médiatique", selon son avocat, Me Stéphane Giuranna. Lequel a souligné que le professeur s'était excusé "à plusieurs reprises" pour l'utilisation "indigne" du terme "Bamboula". "Il a craqué face à une classe extrêmement difficile. On ne doit pas ruiner une carrière de vingt-cinq ans pour un accident de parcours qu'il regrette", a expliqué l'avocat.

Le tribunal a condamné l'enseignant à un mois de prison avec sursis, assorti d'un total de 2 100 euros de dommages et intérêts. L'éducation nationale a été nettement moins sévère : selon l'avocat de l'enseignant, elle a prononcé un simple blâme.

Luc Bronner
Article paru dans l'édition du 23.08.07.



Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

12 Comments:

Anonymous lyne said...

il doit y avoir une épidémie chez les profs de maths, j'en ai connu un qui à dit un jour "vous les maghrébines, la ferme alors qu'elles ne faisaient qu'essayer de comprendre l'exercice et que le prof faisait comme si elles ne l'appelaient pas pour qu'il les aide. les CPE n'ont rien fait. toute la classe a alors décidé unanimement par solidarité de boycotter le cours jusqu'à ce qu'il présente ses excuses. au bout de deux semaines, les CPE ont enfin fait leur travail, et l'ont contraint à présenter ses excuses, il n'y a pas eu de sanction, mais l'année suivante il a été muté. profs racistes, prêtres pédophiles même combat!

23 août, 2007 18:35  
Blogger Titophe said...

Heureusement, Lyne, ce type de comportement reste marginal. Cependant, ce que je déplore, est le manque de réactivité de l'éducation nationale sur ces cas ciblés. Cette passivité laisse un gout d'injustice qui peut engendrer des dérives regrettables et éloigner un peu plus encore certains jeunes de l'école qui devrait au contraire oeuvrer à un rapprochement.

24 août, 2007 08:26  
Anonymous isa said...

Bonjour Titophe,

Pas très courageux le prof; même pas capable de venir s'expliquer!

25 août, 2007 11:18  
Anonymous zebu32 said...

C'était un noir ici, ça aurait pu être un "moche" ailleurs, ou un élève peu intelligent. Il y a des profs tellement mal dans leur peau d'enseignant qu'ils ont besoin d'un souffre-douleur. Le raccisme est alors bien pratique. Mais encore une fois, je pense que n'importe quel autre élève vu comme un "marginal" par ce prof aurait pu être verbalement régulièrement maltraité. Dans tous les cas, ce comportement est impardonnable.
Concernant la réaction de l'éducation nationale, elle ressemble par certains aspects au milieu militaire : ne touchons pas à ses ouailles...

28 août, 2007 04:58  
Blogger Titophe said...

Oui Zébu, le corporatisme chez nous frise souvent la mauvaise foi institutionalisée. Ma mère, enseignante à la retraite, m'a relaté des anecdotes effrayantes sur des pétitions distribuées par le SNES afin de protéger des collègues indélicats et inconnus des signataires, qui avaient à priori commis des méfaits plus que condamnables, allant bien au-delà de la simple agression verbale.
Pourtant, je persiste à croire que dans le cas présent, l'enseignant en question n'a pas sa place dans cette institution est devrait tout simplement être révoqué, et pourquoi pas, se recycler dans la culture bananière sous d'autres cieux ;-)

28 août, 2007 10:31  
Anonymous DaTroll said...

Vous etes un peu dur Titophe non ?

Le seul fait avere (sur lequel porte le jugement) est : "bamboula".

Certes l'erreur est bien la. Mais de la a enlever le gagne-pain ca me semble disproportione.
A croire que les anti-racistes veulent faire tomber des tetes et qu'ils ne font guere preuve de tolerance face au peche.

28 août, 2007 15:23  
Blogger ogm said...

hahahah, il y avait longtemps...

tiens, c'est bien intéressant ça....

http://www.libertyvox.com/article.php?id=268

et puis ça aussi...

http://www.youtube.com/watch?v=hHkzWJNFeSM

Allez, bonne continuation

01 septembre, 2007 18:59  
Anonymous DaTroll said...

Tiens ogm,

il y avait un message pour toi ici:
http://colonisation.blogspot.com/2007/06/113-lilian-thuram-dit.html#comment-1162866546596467239

03 septembre, 2007 03:12  
Blogger OGM_69 said...

ah, zut datroll, le lien ne marche pas...

c'est où ça...

10 septembre, 2007 19:32  
Anonymous DaTroll said...

Il faut copier / coller le lien, je peux pas le rendre cliquable et la ligne depasse a droite:
http://colonisation.blogspot.com/2007/06/113-lilian-thuram-dit.html

10 septembre, 2007 19:39  
Blogger OGM_69 said...

bonjour datroll

oui, merci, ça y est...

trop drole, pauvre lyne, encore une vaillante à titophe.... pas de dialogue, rien, que du mensonge et des lieux communs...

pour un peu, elle allait dire que le sida était une invention des occidentaux pour tuer les africians, la petite touche antisémite, tout y est, je pense même qu'elle va voire le spectacle de dieudonné...

qui plus est, elle me fait un procès d'intention... alors, sauf si j'ai du temps, je ne vais pas m'amuser à démonter son discours, trop naze...

et ce qui m'a fait rire, c'est ce petit échange avec le tolier...

ils sont trop mignons...

hahahaha
vraiment, j'avais pas trop le moral, j'ai bien fait de passer ici...

merci encore

10 septembre, 2007 19:58  
Anonymous lyne said...

dsl titophe mais je ne me laisserais pas insulter

à OGM69
procès de mauvaises intentions tu ne t'es pas regardé ces dernières années. pour qui te prend-tu tu ne me connais pas et tu te permets de me juger comme antisémite, je n'ai pas dit que tu étais raciste, moi!
Je confirme c... tu est et c... tu restaras

12 septembre, 2007 10:25  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home