Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

09 octobre 2008

165 - La haine de l'Occident

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets
Jeudi 9 octobre 2008


Jean Ziegler, bien connu de ceux qui s'intéressent au reste du monde, était l'invité hier de Daniel Mermet sur France-Inter à l'occasion de la sortie de son nouveau livre, "La haine de l'occident". En introduction, Jean Ziegler renomme son livre: "Le face à face de l'humiliant et de l'humilié"

Ce thème m'est cher car il illustre très bien une cassure contemporaine: ce que nous appelions pudiquement "la fracture Nord-Sud" se transforme en une véritable haine et peut aboutir à une explosion si nous l'ignorons. En effet, cette fracture devient un véritable gouffre. Deux phénomènes transforment ce gouffre en haine:

- Le rejet de l'occident à travers des politiques anti-immigration de plus en plus étanches qui enferment les laissés-pour-compte et leur interdit l'espoir, donc la vie.

- La levée de certains tabous de part et d'autre de cette ligne, mettant en lumière le role plus que moteur de l'occident, au cours de l'histoire récente et encore aujourd'hui, dans la paupérisation du reste du monde. Les règles de l'économie globalisée, aujourd'hui, sans aucun principe d'humanité et de responsabilité, provoquent révolte et incompréhension de ceux qui la subissent, peur et rejet de ceux qui en bénéficient et souhaitent que celà continue...

Si, comme moi, le podcast de France Inter vous pose pas mal de problèmes de proxies, en voici un plus simple qui ne nécessite l'installation d'aucune autre application:








Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

Libellés : , , ,

16 Comments:

Anonymous polly said...

Dommage qu'il n'est pas adopté un titre plus clair: "la haine contre l'occident" aurait été plus judicieux.
J'ai écouté l'émission, et on ne peut pas reproché au sud cette haine, on a tout fait pour l'entretenir encore aujourd'hui.

10 octobre, 2008 07:24  
Blogger Titophe said...

Bonjour Polly, celà faisait longtemps que tu ne m'avais fait une petite visite.
Oui, cette "haine" est compréhensible, même si elle est certainement contre-productive pour les peuples qui la ressentent. L'occident doit maintenant s'interroger sérieusement, et la crise actuelle est peut-être la bonne occasion de le faire.

10 octobre, 2008 08:52  
Anonymous Anonyme said...

Effectivement, c'est plutôt "la haine contre l'occident"...

haine compréhensible selon certains... "le rôle plus que moteur de l'occident" dans la paupérisation... mais c'est hallucinant...

Mr Titophe, vous avez vraiment besoin d'une analyse...

"qu'est ce qui vous pousse à avoir une telle haine sous vos aspects doucereux?"

10 octobre, 2008 19:58  
Anonymous jocelyncharles said...

Bonjour anonyme, faites attention avec les histoires d' " analyse ".
Je suis assez bien payé pour savoir qu'avant de proposer cela à quelqu'un sur internet il vaudrait mieux être sérieusement qualifié: l'êtes vous?

cordialement ...

12 octobre, 2008 11:42  
Anonymous Anonyme said...

vous êtes surement trop payé d'ailleurs...

faut il être qualifié pour penser?

existe il un master pour penser bien?

excusez moi de mettre le doigt sur le discours... curieux de ce monsieur titophe... je le trouve très... très orienté... un peu maladif...


pour moi, la haine n'a pas d'excuses, mais si cela qui compte, alors...

http://www.ajm.ch/wordpress/?p=1113

je pense que l'on relativiser... non?

12 octobre, 2008 13:04  
Anonymous jocelyncharles said...

Bonjour Anonyme, que vous pensiez que le discourt de Titophe est orienté c´est votre choix. Apres tout l´auteur a dit lui meme qu´il recherchait la reflexion et la discussion des commentateurs.

Mais considérer que la reflexion d´une personne releve de la pathologie ou est maladif, alors oui, je pense que c´est un exercice risqué, car on ne fait pas de diagnostic par internet ou sur un media, aucun professionnel ne le ferait car cela correspondrait tout simplement a du charlatanisme.

En bon entendeur.

13 octobre, 2008 18:49  
Anonymous Anonyme said...

...

Je ne pense pas que le discours de titophe soit orienté, il l'est... ce qui n'est pas anormal, chacun ayant encore le choix de ses idées.

Qu'il cherche la réflexion... là, j'en suis moins sur, il ne cherche que l'assentiment à ses propos, c'est du moins la conclusion que je tire de divers échanges que j'ai pu lire de ci de là.

Je ne fais pas d'analyse par internet, c'était une façon d'exprimer que je trouve son ethnomasochisme particulièrement marqué.

Pour moi, dire que la "haine de l'occident" soit compréhensible, je trouve cela totalement... déplacé.. (en plus de faux)... car cela implique d'une part, que cette haine aurait des raisons, donc, que les... débordements seraient d'une certaine façon justifiés.

D'autre part, et sans en donner le détail, les occidentaux "seraient" responsables des malheurs des autres, en posant cet axiome comme point de départ, on fait dériver tout le reste, mais d'un postulat, faux, on ne peut pas obtenir de résultats, vrais.

c'est pour cela que je mettais ce lien:

http://www.ajm.ch/wordpress/?p=1113

entre autre chose, et pour ce qui concerne la question de l'esclavage notamment.

Avoir une opinion, c'est bien, mais opinion ne veut pas dire que l'on peut distiller et colporter sans cesse des erreurs, et toute opinion est sujette à examen au regard de vérités historiques.

Quand malgré l'examen des sources, on continue à ne voir que les pièces à charge, que si besoin est, on invente des pièces à charge, je crois effectivement que cela à un trait maladif.

Voilà, simplement que pour moi, les choses ne sont pas aussi simples, qu'il vaut mieux regarder les choses en face, faire des généralités sur l'occident est très facile, très à la mode et même si on peut être critique sur un certain nombre de choses, je ne crois pas que la haine y ait sa place.

13 octobre, 2008 19:32  
Blogger Titophe said...

Jocelyn, ton interlocuteur, un certain OGM qui préfère rester anonyme, ne cherche pas le débat d'idées. Il s'active sur la toile pour faire passer des idées xénophobes d'extrême-droite comme tout à fait discutables. Tu entres dans son jeu sans le savoir ;-)

14 octobre, 2008 09:36  
Anonymous DaWam said...

Quel courage OGM!

Je continue de lire avec interet ce blog boboisant mais n'y participe plus guere car meme avec beaucoup de bonne volonte et de demagogie, on se heurte vite a l'ignorance de titophe et de ses amis.

Je crois qu'il ne prend tout simplement pas le temps de s'instruire sur les faits reels mais se contente de poncifs faciles et dans l'air du temps.

Quand bien meme vous lui proposez de vrais faits, ils les jugent surement trop a l'ecart de sa vision de l'histoire pour les prendre en compte.

En dernier mot, je dirais juste qu'il a ete statistiquement prouve que les gens de gauches etaient moins tolerants a la tendance politique de leur interlocuteur. Ce qui signifie que quelqu'un de droite acceptera plus volontier le debat avec une personne quelque soit ses convictions. Titophe de deroge pas a la regle.
http://www.paperblog.fr/1152358/de-droite-donc-tolerant/

14 octobre, 2008 15:45  
Blogger gerard said...

ayyyy... démasqué... c'est extraordinaire comme il est impossible d'avoir un échange avec certaines personnes, qui en plus, se paye le luxe de prétendre que je refuserai le débat d'idées.

c'est bien cela l'inversement des valeurs.

je me suis dit, en restant anonyme et courtois, cela pouvait faire avancer les choses.. mais non... que nenni... le pourfendeur de prétendus préjugés est lui même un intolérant de première classe, affublant à toutes les sauces le terme infamant "d'extrême droite", raccourci facile qui lui permet d'économiser la réflexion.

je ne suis pas d'extrême droite, je ne sais d'ailleurs pas ce que ce terme recouvre pour certains.

- raciste? non
- xénophobe? non
- nationaliste? non

anti-islam, affirmatif, comme je suis anti-nazi, anti-communiste, est ce suffisant pour me taxer d'extrême droitier?... selon certains, certainement.

j'aime la vérité et la réflexion, et bien entendu, le débat d'idées... pas les chemins bordés de fleurs artificielles... et comme Pénélope, je me remets à l'ouvrage, alors dawam, ce n'est pas du courage... c'est de l'altruisme, pur et simple (bon, j'exagère là, mais c'était pour faire un peu démago)

bien, alors comme d'habitude, pas de dialogue de la parte des grands prêtres de la tolérance... extraordinaire... ils me font penser `"vade retro satanas" dès que les interrogations deviennent précises et argumentées... ils souhaiteraient des "extrêmes droitiers" selon l'image qu'ils s'en font, cheveux courts, avinés, insultants, sans idées...

ah préjugé, quand tu nous tiens....

14 octobre, 2008 16:46  
Anonymous Licia said...

Cher Gerard/Anonyme et Dawam,
votre démarche m'interloque.

Que vous soyiez d'accord avec Titophe ou pas m'importe peu, ce qui me choque c'est que vous ne vouliez que vitupérer. Lire vos messages, c'est encore lire les mêmes propos, les mêmes arguments.
Je comprends que vous puissiez ne pas être d'accord avec les points de vue de Titophe. Mais si c'est toute sa démarche qui vous gêne, pourquoi vous torturer à le lire?
Pourquoi ces interventions agressives qui nous poussent plus à vous rejeter qu'à vous écouter?

Titophe, merci pour le lien.

16 octobre, 2008 00:51  
Blogger Titophe said...

Mariam, dois-je maintenant t'appeler Licia?
Pour les contradicteurs parfois un peu virulents, je préfère de loin des laisser s'exprimer. Nous en avons déjà discuté sur ton ancien blog.

16 octobre, 2008 13:29  
Anonymous ogm said...

licia... mais c'est cela l'échange.

pour ma part, je ne crois pas avoir été agressif... enfin, me semble t'il.

encore une fois, pourquoi ne pas échanger, même si nous pouvons ne pas être d'accord, cela sert à cela un blog, un forum, cela consiste à échanger des points de vue, apporter des informations, des éclairages différents... ou alors, si titophe ou d'autres cherchent seulement l'assentiment et les mines approbatrices, alors pour moi, c'est le meilleur des mondes.

si j'interviens, c'est autant parce que je pense que le racisme est un problème sérieux, qui demande à être traité dans toutes ses dimensions, que parce que j'aime apprendre et j'aime la controverse...

mais effectivement, la seule réponse que j'ai, c'est sur la forme, et encore, jamais sur le fond, pas d'argumentation, ou alors, le minimum syndicale, facho et autres extrême droitier, dont je répète, je ne suis pas.

alors oui, le racisme, sous toutes ses formes, m'intéresse, pas pour faire de l'ethnomasochisme comme titophe, qui semble voir dans tout blanc ou occidental un nazillon en puissance jusqu'à ce qu'il accepte "enfin" le métissage comme solution finale à tous les problèmes... notre pierre perret du web prend cet axiome comme vrai, je lis et je relis ses post, ses réponses, les liens absolument fantastiques qu'il y a, et je ne vois absolument rien qui soit équilibré, juste, et cela m'inquiète, je ne pense pas être aussi hermétique, alors je tente de comprendre la démarche, je m'y applique... et rien...

alors je sais bien que ma démarche peut paraitre inhabituelle, je dois être de ceux qui ne comprennent pas les enfermements dans une idéologie, pour mielleuse et bien intentionnée qu'elle soit.

j'interviens également dans d'autres blogs, où je me fais traiter de tout également, blogs pourtant à l'opposé dans bien des cas de ce qui se dit ici... c'est donc que ma démarche n'est pas celle que vous pensez, je suis peut être un empêcheur de tourner en rond, mais pas par nihilisme.

alors, si vous avez quelque chose à argumenter, faites le sur le fond, dans les termes que vous voulez, cela ne me gêne pas, pour moi, titophe est une plateforme comme une autre, assez représentative d'un point de vue que je ne partage pas, et je dis pourquoi, je ne jette pas d'anathèmes idiots à la figure, ni ne souhaite être caressé dans le sens du poil, de la confrontation naissent des créations, c'est mon point de vue, sauf à ne pas répondre ou à manipuler... alors, c'est comme vous voulez...

16 octobre, 2008 19:46  
Anonymous Anonyme said...

Il n'y a nul besoin d'occident pour que certains aient la haine.

Je cite:
"La plupart des crimes d’honneur sont perpétrés dans les pays musulmans ou au sein des communautés d’immigrés musulmans. Les crimes dits d’honneur sont une pratique ancienne consacrée par la culture plutôt que par la religion, qui permet à un homme de tuer ou d’abuser d’une femme de sa famille ou de sa partenaire pour cause de « comportement immoral » réel ou supposé.

Le plus souvent, ces femmes sont accusées d’avoir eut des relations sexuelles en dehors du mariage, d’avoir refusé les “avances” de leur mari — ou celui qu’on a choisi pour elles —, d’avoir été violées par un étranger, ou de “s’être laissée violée” (…)

Dans les pays occidentaux, la majorité des crimes dits d’honneur se produisent au sein des communautés d’immigrés. (…)

Parfois, les femmes vont jusqu’à penser qu’elles méritent une “punition” corporelle : selon une étude, plus de 70% des femmes des régions rurales ont fait cette réponse. Dans certains cas, des femmes se seraient infligées elles-mêmes leur “punition”, par exemple en se suicidant. "

Ah oui, ceci n'est pas extrait d'un site d'extreme droite, mais du site d'Amnesty International, guere fascisant vous en conviendrez...

21 octobre, 2008 09:41  
Anonymous Titophe pour Annick said...

Je copie ici un commentaire d'Annick posté dans le contexte d'un échange avec moi sur le blog d'Anna. Je pense que ce commentaire a toute sa place ici.
Titophe


J’ai lu avec intérêt ton article sur Ziegler et aussi les commentaires… Ca ne laisse personne indifférent mais je remarque que ce sont toujours les mêmes griefs ou réactions négatives qui reviennent. Ainsi, par exemple, personne, bien sûr, n’est raciste, d’extrême droit, xénophobes ou que sais-je… (ou on l’avoue pas).

Non aujourd’hui, on est simplement « anti-islam »…On peut le dire, c’est parfaitement, politiquement ou pas, correct.

Ce qu’il faut savoir c’est que l’occident (qui a peur) devra bien un jour ou l’autre partager ses richesses et composer avec les 2/3 de la planète (et admettre aussi que les vieux qui l’habitent, cela va poser un problème et grave). Or, il s’avère qu’une bonne partie des 2/3 de la planète est musulmane… Et comme nos intellos et les comptables qui nous dirigent ne veulent pas partager, eh bien ils créent un ennemi. D’autant que des prétextes on en trouve (redeker, fanatisme de quelques uns, banlieues, marseillaise sifflée, etc…)

A +
Annick

31 octobre, 2008 14:16  
Blogger Titophe said...

Annick, figures-toi que lorsque j'ai posté ce billet, je n'avais pas encore lu le livre... que je viens d'acheter ce midi. J'ai l'impression, à la lecture des 15 premières pages, qu'au lieu de le lire, je vais le devorer!

Concernant ton point sur le partage, que je partage ;-), j'avais essayé il y a déjà longtemps de réfléchir au lien entre racisme et égoisme. Je t'invite à consulter le billet correspondant.

31 octobre, 2008 14:42  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home