Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

15 juin 2006

48 - Notre conscience nous interdit d’être complice

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

Jeudi 15 juin 2006

Je vous propose le texte de cet appel, que j'ai trouvé sur le site de Michel Moine, et que je vous invite à rejoindre, en renvoyant votre signature à la Ligue des Droits de l'Homme.


Quelle conscience humaine peut accepter que des policiers se saisissent d’enfants de 3 et 6 ans dans leur classe pour les enfermer dans un commissariat et les expulser à l’aube avec leur mère parce qu’ils n’ont pas respecté les procédures édictées par les États ? C’est pourtant ce qui vient de se passer au Mans. Aucune loi, aucune politique ne peuvent conduire à un tel déni d’humanité.


Nous avons la nausée devant la multiplication de ces situations ou des enfants, des adolescents sont les premières victimes d’une politique devenue folle. Ce ne sont pas les valeurs de la France que nous connaissons et que nous aimons qui s’expriment dans cette violence. Nous n’acceptons pas que l’on tente de nous berner en laissant croire que quelques centaines de personnes bénéficieront de mesures de faveurs, selon des critères absurdes, alors que ce sont plusieurs milliers de familles qui sont concernés. Nous n’acceptons pas que les vacances scolaires deviennent le temps où s’ouvre la chasse à l’enfant.


Nous savons que dans toute société démocratique la loi est la règle qui s’impose à tous. Mais nous savons aussi que lorsque la loi viole des principes aussi élémentaires, c’est notre devoir de citoyens, notre devoir de conscience de ne pas s’y plier. C’est pourquoi, avec toutes les femmes et tous les hommes du Réseau éducation sans frontières, la Ligue des droits de l’Homme appelle à violer cette loi. Tant que celle-ci ne sera pas changée, nous nous opposerons aux mesures d’expulsion et nous offrirons aide et protection à ces familles.


BULLETIN REPONSE

Nom : ………………………………… Prénom : …………………………

En qualité de : ………………………………………………………………………….

Tél : …………………………………………. Fax : ……………………………………..

Mail : ……………………………………………………………………………………….

Adresse : …………………………………………………………………………………..

Code postal : ………………………………. Ville : ……………………………………...

Je signe l’appel « Notre conscience nous interdit d’être complice »


Signature :


Signature à renvoyer à : Ligue des droits de l’Homme – Service communication

138 rue Marcadet 75018 Paris


Fax : 01 42 55 51 21 - Tél : 01 56 55 51 00 - E-mail : communication@ldh-france.org


Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

8 Comments:

Anonymous TunisianTouch said...

Vraiment je suis choqué qu'on peut traiter des petits bouts de chou avec cette violence.
Où sont les nicolas sarkozy ou ségoléne royale pour défendre ces petites innocents.
Je vois ça comme de la lacheté moi.

16 juin, 2006 12:48  
Blogger Titophe said...

Ce n'est pas de la lacheté, c'est de la démagogie. Notre systeme democratique est en panne car les interets personnels priment sur l'humanité et l'honnêteté.

16 juin, 2006 13:11  
Anonymous vero said...

je me permets de copier cette note sur mon propre blog pour relayer cette pétition

18 juin, 2006 10:30  
Anonymous Zebu32 said...

Bizarre, le commentaire de tunisiantouch. Le petit Nico se soucie bien peu de l'âge des immigrés. Peut-être oublie-t-il qu'il a été petit, lui aussi, et surtout que les parents de ses petits immigrés avaient envisagé la France comme une terre de mieux-être. Quant à Ségolène, ne serait-ce pas une main de fer dans un gant de velours ? Vivement la fin de la coupe du monde que l'on continue de découvrir ce qui se cache réellement dans les pages de son programme : des institus de formation pour immigrés de 2 à 5 ans encadrés par des militaires armés jusqu'aux dents ?

19 juin, 2006 06:27  
Blogger Titophe said...

Vero: Bonne initiative!

Zebu: Le probleme avec les "presidentiables" est qu'ils font une telle course à la demagogie que l'on ne sait plus ce qu'ils pensent VRAIMENT. J'ai l'impression que toutes leur propositions ne viennent que d'un calcul savant qui attribue a chacune d'entre elles un nombre de voix supplementaire. Notre democratie est reellement en panne car nous manquons de leaders CONVAINCUS et donc CONVAINQUANTS. L'humanité et l'honneteté seraient pourtant un sacré differentiateur, à condition bien entendu de s'accompagner du courage necessaire a cette "prise de risque" bien relative, ce dernier n'etant qu'un risque personnel pour le candidat et non pas un risque collectif.
Je trouve ceci tout simplement lamentable car cela se concretise dans les faits par le malheur de ces si nombreux enfants dont la vie sera brisee par l'ambition de si peu "d'elites".

19 juin, 2006 08:55  
Anonymous TunisianTouch said...

@zebu32: j'ai pas compris pourquoi c'est bizarre. je voulais juste qu'avec les différents programmes des présidentiables ça va rien améliorer mais ça va s'aggraver vu leur démagogie et leurs durcissement excissif et qui oubli c'est quoi la France: République, fraternité solidarité.

19 juin, 2006 13:06  
Anonymous EMMA BENJI said...

Oui
C'est triste ce qu'est devenu le monde...
Toutes ces inégalités qui font qu'on desire un pays plus qu'un autre...
Les hommes ont atteint tous les stades de l'avancée, sauf sur ca.
trouvé une solution a tout..sauf a l'in justice, a la misère, la pauvreté...

Une seule des petites voitures qu'on voit aux 24 nheures du mans peut resoudre les problèmes de tout un village...

Mais apr ailleurs c'est quoi la solution..les dons, bénévolats..ne peuvent etre une solution durable...

20 juin, 2006 10:37  
Blogger Titophe said...

Emma: La solution? Je pense qu'elle est dans la tete de chacun de nous. Accepter l'autre et le reconnaitre comme faisant partie de soi est certainement un debut... Pourtant si difficile a atteindre!
Le probleme a mon sens n'est pas uniquement relatif à la richesse ou à la prospérité. C'est avant tout le problème de l'humanité qui pratique l'exclusion à l'echelle planetaire.

20 juin, 2006 10:51  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home