Racisme et Histoire: Le Tabou

La société Francaise souffre d'amnésie. Elle se refuse à reconnaitre les périodes peu glorieuses de son histoire durant lesquelles l'esclavagisme et le colonialisme ont été justifiés par un racisme institutionnel. Ces périodes sont révolues, mais mal assumées, formant ainsi un bon terreau pour permettre au racisme institué à l'époque de survivre sous d'autres formes.

Vous êtes sur un lieu d'échange et de libre expression

Ma photo
Nom :

Marié a une femme noire depuis bientot 20 ans, père d'enfants metis, je suis de plus en plus inquiet face aux non-dits de notre société occidentale. Admettre et reconnaitre notre histoire dans ses composantes les moins glorieuses serait enfin admettre qu'etre Francais, ce n'est plus seulement etre un descendant des gaulois. Nous pourrions rendre leur dignité a celles et ceux qui se sentent exclus.

Le coin des compteurs
Visiteurs depuis le 17 novembre 2005:

24 janvier 2007

93 - Des idées en couleur

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

Mercredi 24 janvier 2007



De formation scientifique, j’ai appris qu’avant d’énoncer ou d’affirmer quoi que ce soit, il convient de lister les hypothèses sur lesquelles repose le discours.

J’ai donc choisi de partir des postulats suivants, qui peuvent bien entendu s’avérer contestables par une vision plus spirituelle de la vie :


  • La pensée humaine est localisée en un seul organe : le cerveau.

  • L’intelligence, la capacité de discernement et la conscience de soi se situent sur: le cerveau.

  • Les émotions, l’amour, la colère, le sentiment de bonheur, le mal de vivre sont des phénomènes biologiques actifs seulement dans: le cerveau.

  • Les comportements, les actes et les discours, les idées et les valeurs sont des concepts initiés par: le cerveau.


A partir de cela, je me pose plusieurs questions liées au phénomène sociologique appelé communautarisme, ou tout simplement racisme. Je lis de plus en plus de blogs, je constate de plus en plus de discours qui opposent des communautés les unes aux autres en raison de leurs caractéristiques cutanées uniquement. Il apparaît ainsi que de telles affirmations reposent sur une hypothèse liant la peau et sa couleur avec le cerveau, si mes postulats de départ sont avérés. Ainsi, les caractéristiques du cerveau humain seraient-elles différentes et directement liées à notre couleur de peau (par des connections mystiques, certainement, ou tout simplement en WIFI, pourquoi pas ?). L’antiracisme consiste justement à dire haut et fort le contraire, même si cela semble une évidence pour certains que j’espère nombreux.

Ce discours n’est évidemment pas sérieux et plutôt ridicule. Pourtant, c’est de telles idées qui alimentent le sentiment communautaire aujourd’hui.

Une démonstration par l’absurde peut avoir son petit effet. Si le cerveau avait une couleur, cela voudrait donc dire que sans avoir même conscience de notre couleur de peau nous aurions un cerveau pré-formatée et la conscience de notre appartenance communautaire (blanc = cerveau de méchant, noir = cerveau d’idiot, arabe = cerveau de voleur, jaune = cerveau de bosseur, …)

La démarche scientifique se doit de confirmer par une expérience pratique toute théorie. La vidéo suivante constituera donc cette dernière phase (je suis vraiment désolé pour les visiteurs ne comprenant pas l’anglais, mais je pense que l’idée générale passe même sans le son)






Un peu d’humour confirme bien que l’on peut être sérieux sans être forcément triste, CQFD.

Titophe

Revenir à la page principale --- Sommaire de tous les billets

4 Comments:

Anonymous elgreco said...

is ton Blog en Link sur le meinbraco
Une approche très riche!!

J'ai mis ton Blog en Link sur le mien:
http://rachedelgreco.blogspirit.com

@++

24 janvier, 2007 14:47  
Blogger Titophe said...

Merci Rached! A bientot!

24 janvier, 2007 14:51  
Anonymous Anonyme said...

On ne nait pas ingenieur.

Allez donc lire ce texte, hautement plus interessant que ce blog:
http://racisme.hautetfort.com/

01 février, 2007 18:06  
Blogger Titophe said...

Merci cher "anonymous", j'irai lire cet article. Je ne doute absolument pas qu'on puisse trouver d'autres textes hautement plus interessants.

Bassement respectueux,

Titophe

02 février, 2007 07:13  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home